Internet n'aura pas son quartier chaud
Actualisé

Internet n'aura pas son quartier chaud

L'ICANN, l'organisme sous tutelle américaine chargé de la gestion technique de l'Internet, a rejeté l'idée de créer des adresses en «.xxx» pour désigner les sites pornographiques.

Par cette décision, l'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers, en charge notamment de l'attribution des noms de domaines, revient sur le feu vert qu'elle avait elle-même donné à la création de ce genre d'adresse en juin dernier.

Ce rejet met un terme à une bataille lancée il y a six ans par le registraire ICM pour obtenir la création d'extensions en «.xxx». Pour ICM, ce nouveau domaine obligerait à l'industrie pornographique en ligne (qui pèse environ 12 milliards de dollars, 9,4 milliards d'euros) à clarifier ses agissements en souscrivant notamment à des règles de fonctionnement écrites.

Les opposants aux sites «pour adultes» affirmaient, quant à eux, que ces sites pourraient conserver leur adresse en «.com», rendant dans les faits l'accès à la pornographie plus facile en créant un nouveau domaine pour l'abriter. De plus, une extension en «.xxx» légitimerait l'accès à ces sites, selon eux.

Beaucoup de sites «pour adultes» étaient également opposés à cette création, estimant qu'elle pourrait permettre aux gouvernements ou à des industries privées de filtrer la libre expression sur le Net garantie par les lois internationales.

Ton opinion