Révolution: Internet passe le cap de la quarantaine
Actualisé

RévolutionInternet passe le cap de la quarantaine

Il y a quarante ans, le réseau Arpanet, ancêtre de l'Internet, faisait ses premiers pas. Depuis, le Net est devenu le règne de l'innovation avec l'apparition du Web, des sites de partage de vidéos ou encore des réseaux sociaux. Les 10 innovations majeures que le web nous a offertes.

par
man

Des barrières artificielles menacent aujourd'hui la croissance de cet outil devenu indispensable pour beaucoup de gens. Le «spam» et les attaques informatiques obligent à ériger des «pare-feux» par mesure de sécurité. Les pays autoritaires bloquent l'accès à de nombreux sites et services sur leur territoire. Et des considérations commerciales poussent à des stratégies visant à faire pièce à la concurrence, ce qui est notamment le cas pour les téléphones portables comme l'iPhone.

«L'utilisateur ordinaire d'Internet a aujourd'hui plus de liberté pour jouer, communiquer, faire ses achats, et plus d'opportunités qu'avant», souligne Jonathan Zittrain, professeur de droit et co-fondateur du Centre Berkman pour l'Internet et la société à l'université d'Harvard. Mais d'un autre côté, les informations sur le Net peuvent aussi être contrôlées beaucoup plus facilement, tempère-t-il.

L'acte de naissance d'Internet remonte au 2 septembre 1969, lorsque deux gros ordinateurs ont échangé des données via un câble de 4,5 mètres de long dans un laboratoire de l'université de Californie à Los Angeles (UCLA). C'étaient les grands débuts du réseau Arpanet, l'ancêtre du Net, dont les premiers participants furent, outre UCLA, l'Institut de recherche de Stanford, l'université de Californie à Santa Barbara et l'université de l'Utah.

Les années 1970 virent l'apparition du courrier électronique et des protocoles de communication TCP/IP, qui permettaient la connexion de multiples réseaux. Dans les années 80, ce fut au tour du système d'adresses avec les suffixes en «.com» et «.org», largement répandu aujourd'hui, de voir le jour. Internet ne s'est toutefois démocratisé que dans les années 1990 après que le physicien britannique Tim Berners-Lee eut inventé le World Wide Web.

Pendant une grande partie de son histoire, Internet s'est développé de manière confidentielle, à l'abri des contraintes commerciales et réglementaires à même de décourager voire d'interdire les expérimentations. Même l'Etat américain, qui a financé une grande partie du développement initial d'Internet dans le cadre d'un programme militaire, a laissé les ingénieurs promouvoir leur idéal d'un réseau ouvert.

Mais la liberté qui a longtemps présidé à l'essor du Net est aujourd'hui moins d'actualité, comme le montre le conflit entre Google et Apple autour de l'iPhone. Apple a récemment bloqué l'application de communications Google Voice, au motif qu'elle s'affranchissait de l'interface intégrée de l'iPhone. Une mesure, qui selon les sceptiques, vise surtout à contrecarrer les services de téléphonie potentiellement concurrents de Google.

Pour les ordinateurs, certains fournisseurs d'accès à Internet ont dressé des barrières pour réduire les services d'échange de fichiers, gourmands en bande passante, utilisés par les abonnés.

Il existe d'autres types d'«entraves». Steve Crocker, un pionnier de l'Internet qui dirige aujourd'hui la start-up Shinkuro, explique que sa société a eu du mal à développer une technologie qui aide les employés de différentes entreprises à collaborer en raison de l'omniprésence des «pare-feux», qui protègent les ordinateurs contre diverses menaces.

Quelle révolution?

Quels changements internet, et plus particulièrement l'arrivée du world wide web, ont-ils amenés dans la vie de tous les jours? Car, si internet était au début confiné aux domaines universitaires et de la recherche, c'est bien la démocratisation de l'accès à l'internet par le web qui a révolutionné les habitudes quotidiennes de tout un chacun. Voici une liste non exhaustive:

1. Le courrier électronique. S'il fallait auparavant se munir d'un stylo, d'un papier, d'une enveloppe, d'un timbre et faire preuve de patience pour communiquer avec un destinataire, l'email est devenu un moyen rapide et désormais indispensable pour l'envoi de courriers privés et professionnels.

2. La messagerie instantanée. Encore plus rapide que le courrier électronique, les chats ont permis dans une certaine mesure, de remplacer les appels téléphoniques, en se mettant en relation directe avec un destinataire en ligne, à l'autre bout de la planète, qu'il soit connu ou non. Des logiciels tel que Skype ont ensuite couplé le message instantané écrit, avec la voix et la vidéo en direct.

3. La collaboration en ligne. Des milliers de chercheurs de part le monde ont pu collaborer sur des projets scientifiques communs en s'échangeant des informations grâce à ce nouveau système de mise en relation.

4. Les pages web. Avec l'arrivée des navigateurs web et des moteurs de recherche, les internautes ont commencé à accéder tous les jours à des millions d'informations en ligne, qui ne seraient autrement accessibles en se rendant dans une bibliothèque, ou en achetant des journaux papier. L'accès aux nouvelles du jour devient immédiate.

5. La vente en ligne. Les commerces ont trouvé une nouvelle voie pour entrer directement en relation avec leur clientèle, les informer sur leurs produits et permettre un achat direct sur leurs sites internet. C'est l'aire des transactions en ligne qui débute et des échanges possibles de biens de particulier à particulier, avec des sites comme eBay par exemple.

6. Les logiciels en ligne. Plus forcément besoin de se rendre dans un magasin pour acheter un logiciel ou effectuer sa mise à jour. Tout se télécharge sur le web, même trop diront certains.

7. La musique en ligne. Le web et les nouveautés en matière de nouveaux formats musicaux, tel que l'apparition du mp3, ont modifié la manière de consommer la musique. Apparition de réseaux d'échange de fichiers illégaux, vente de musique en ligne, streaming radio, le commerce de la musique a dû se réadapter à cette évolution.

8. Les spams. Les nouveaux moyens de communication ne manquent toutefois pas de revers, puisqu'ils sont exploité par des cybercriminels. Spams, fraude en ligne, tentatives d'attaques informatiques, cheval de Troie et virus mettent quotidiennement le système à mal et les internautes en danger.

9. Les blogs. D'abord à sens unique, le web s'est successivement ouvert à la contribution des internautes eux-mêmes, avec notamment l'apparition des blogs.

10. Les réseaux sociaux. Phénomène en pleine expansion ces dernières années, les plateformes de réseautage en ligne, tels Facebook, MySpace, Twitter ou YouTube ont largement contribué à modifier notre approche des relations sociales, avec un partage immédiat d'informations, photos, vidéos, états d'âme personnels de manière instantanée. (man/ap)

Ton opinion