Interpol lance un nouvel avis de recherche contre un pédophile

Actualisé

Interpol lance un nouvel avis de recherche contre un pédophile

Interpol a lancé mardi pour la deuxième fois en sept mois un avis de recherche international pour identifier et retrouver un pédophile présumé.

Selon l'organisation, l'homme a diffusé par courrier électronique de nombreuses photos le mettant en scène avec des enfants.

L'organisation internationale de police criminelle, dont le siège est à Lyon, a mis en ligne sur son site internet six clichés d'un homme de race blanche, soupçonné d'avoir abusé de trois garçons de type asiatique, âgés de 6 à 10 ans, d'avril 2000 à mai 2001 en Asie du Sud-Est. L'homme doit avoir entre 50 et 70 ans.

«Nous n'avons aucune idée de sa localisation ni de son pays origine même s'il doit vraisemblablement venir d'un pays occidental d'Amérique du Nord, d'Europe ou d'Australie», a indiqué à l'AFP l'officier de renseignement chargé de la protection de l'enfance à Interpol, Yves Rolland.

C'est la deuxième fois qu'Interpol décide de faire appel au public pour identifier un pédophile après le succès de l'opération «Vico», qui avait abouti en octobre à l'arrestation en Thaïlande d'un délinquant sexuel présumé.

Lancé le 8 octobre, cet appel à témoins - une première mondiale pour Interpol -, assorti de photos du pédophile présumé, reconstituées informatiquement à partir des clichés brouillés circulant sur Internet, avait permis l'arrestation d'un Canadien de 32 ans, le 19 octobre, en Thaïlande. (ats)

Ton opinion