Fusillade à Delémont (JU): Les coups de feu ont été tirés depuis une voiture
Actualisé

Fusillade à Delémont (JU)Les coups de feu ont été tirés depuis une voiture

La thèse du règlement de comptes se renforce après les coups de feu qui ont fait un blessé, dimanche matin dans le chef-lieu jurassien. Deux agresseurs présumés ont été arrêtés.

par
Vincent Donzé
La police jurassienne est intervenue dimanche matin à Delémont, à la route de Bâle.

La police jurassienne est intervenue dimanche matin à Delémont, à la route de Bâle.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Qui a tiré quatre coups de feu à Delémont, à la hauteur de la station-service Migrol? L’hypothèse d’un règlement de comptes se renforce après la fusillade qui s’est produite dimanche matin. Suite à l’intervention de la police jurassienne à la route de Bâle et la prise en charge d’un blessé par des ambulanciers, une opération a été menée à Porrentruy par le groupe d’intervention de la police cantonale.

L’intervention de Porrentruy s’est déroulée dimanche à 11 h 30 au premier étage d’un immeuble appelé «Centre Le Phénix», mais la descente de police n’avait aucun lien avec le «Bar Le Phénix», fermé depuis l’été dernier et déclaré en liquidation cet hiver.

Des riverains attribuent quatre marquages sur la chaussée à la police jurassienne.

Des riverains attribuent quatre marquages sur la chaussée à la police jurassienne.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Deux agresseurs présumés arrêtés

Les policiers sont intervenus dans un appartement, dans le cadre de la procédure pénale ouverte dimanche pour tentative de meurtre. Précisions du procureur Laurent Crevoisier: «Les investigations policières ont rapidement permis d’identifier deux auteurs présumés. Ces derniers ont été appréhendés dimanche en fin de matinée par le Groupe d’Intervention et ont par la suite été auditionnés par la police et le procureur en charge du dossier». Les deux hommes n’ont pas été interpellés au même endroit.

Lundi, le Ministère public jurassien a communiqué ce qui suit: «Des premiers éléments de l’enquête, un jeune homme a été grièvement blessé suite à ces coups de feu qui ont été donnés depuis un véhicule. La victime a été emmenée à l’Hôpital de Bâle et y a subi une opération. Le pronostic vital de la victime n’est plus engagé».

La fusillade s’est déroulée devant la station-service Migrol.

La fusillade s’est déroulée devant la station-service Migrol.

Lematin/Vincent Donzé


Les prévenus ont été placés en arrestation provisoire et leur mise en détention provisoire va être requise auprès du Tribunal des mesures de contrainte. Le procureur Laurent Crevoisier retient plusieurs options s’agissant des mobiles de la fusillade, mais exclut les hypothèses de la violence conjugale ou du délit relationnel.

Ton opinion