Interview exclusive avec Zuberbühler: «Je suis tout simplement heureux!»
Actualisé

Interview exclusive avec Zuberbühler: «Je suis tout simplement heureux!»

La nouvelle était dans l'air: Pascal Zuberbühler quitte le FC Bâle.

Le gardien de l'équipe nationale a paraphé un contrat de deux ans avec West Bromwich Albion, relégué en 2e division anglaise à la fin de la saison dernière.

Avant son départ de Bâle, Zubi a donné une interview exclusive à "20 Minuten":

Pascal Zuberbühler, pourquoi la signature du contrat a-t-elle demandé autant de temps? Tout n'aurait-il pas déjà dû être clair mercredi?

Pascal Zuberbühler: A la fin les Anglais ont voulu chinoiser sur certains détails du contrat. Mais je n'ai pas voulu en entendre parler. Après tout j'ai moi aussi mon honneur.

S'agissait-il d'un problème d'argent?

Zuberbühler: (rires) Je crois que les deux parties sont maintenant satisfaites.

Vous semblez plutôt stressé: est-ce que les négociations autour du contrat vous sont allées sur les nerfs?

Zuberbühler: Je suis tout simplement heureux que ce transfert puisse se faire - c'est juste que pour le moment je suis très fatigué.

Mais vous avez pourtant eu des vacances reposantes avec votre femme Beatriz à Dubai?

Zuberbühler: Oui, c'était merveilleux, mais très court. Et puis après mon retour en Suisse j'ai senti qu'à Bâle on ne me faisait plus entièrement confiance. Après une super Coupe du monde, je dois dire que ça m'a passablement déçu. J'étais quand même le seul gardien de ce Mondial à ne pas avoir encaissé de goal adverse. Mais voilà, dans le domaine du foot, tout est de très courte durée. Et je ne veux pas non plus m'en plaindre.

Entre-temps, le FCB a engagé le gardien argentin Franco Costanzo pour vous remplacer?

Zuberbühler: J'espère qu'il pourra aider le club.

Après votre réussite en Coupe du monde, vous avez eu beaucoup d'offres. Pourquoi avoir précisément choisi un club qui vient d'être relégué?

Zuberbühler: Parce que je préfère jouer avec un club ambitieux qui évolue en 2e ligue - et qui va sans doute aussitôt remonter - qu'avec un club moyen en 1e ligue. De plus l'entraîneur Bryan Robson m'a totalement convaincu lors de nos entretiens. Je suis persuadé qu'ensemble nous parviendrons à l'objectif que nous nous sommes fixé. Comme moi, il est un professionnel.

Quel est votre programme pour les prochains jours?

Zuberbühler: Ce soir je vais rentrer à la maison à Muttenz et empaqueter le nécessaire. Dès lundi, je pars pour Birmingham et mercredi notre club de West Bromwich Albion s'établira en Ecosse pour un camp d'entraînement. Et via pour ma nouvelle aventure!

Andy Huber

Ton opinion