16.10.2020 à 14:41

Traçage dans les restaurants «Intrusive» ou «nécessaire», l’app SocialPass divise les scientifiques

La protection des données des utilisateurs de SocialPass est discutée. Un audit sera bientôt réalisé à la demande des autorités cantonales.

de
lvb
Depuis un peu plus d’une semaine, la clientèle des restaurants a dû se familiariser avec le seul système homologué pour l’instant par la faîtière (SocialScan pour les restaurateurs et Social Pass pour les clients). 

Depuis un peu plus d’une semaine, la clientèle des restaurants a dû se familiariser avec le seul système homologué pour l’instant par la faîtière (SocialScan pour les restaurateurs et Social Pass pour les clients).

Keystone 

Comme le relate vendredi «24heures», l’application de traçage SocialPass, utilisée par 3700 établissements vaudois selon son développeur, suscite la méfiance. Un audit externe sera réalisé prochainement à la demande des autorités cantonales, a révélé la Fédération romande des consommateurs sur Twitter. La protection des données des utilisateurs est en cause. Gilles Meystre, président de GastroVaud, confie au quotidien vaudois que «la préoccupation des gens est légitime.»

«Cette application est extrêmement intrusive», a lancé sur le même réseau social Carmela Troncoso, professeure assistante en sécurité informatique et en respect de la vie privée à l’EPFL. Également l’une des conceptrices de SwissCovid, la chercheuse pointe un flou autour de la base de données centralisée de l’application et des conditions qui permettent au médecin cantonal d’y accéder. «L’EPFL en tant qu’institution n’a pas à se prononcer sur les applications tierces qui ont été choisies et validées par les autorités cantonales», ajoute toutefois l’Ecole lausannoise, qui considère que le «traçage dans les restaurants est utile et nécessaire.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!