Actualisé 04.12.2006 à 22:15

Investisseurs nippons escroqués par milliers

La police japonaise a perquisitionné hier chez un opérateur de téléphonie par internet, soupçonné d'une escroquerie de quelque 270 millions d'euros (430 millions de francs) dont auraient été victimes environ 3000 investisseurs, a indiqué le Ministère des télécoms.

L'activité de cette société, Kinmirai Tsuushin (littéralement: «Les communications du futur proche»), était en réalité quasi nulle. Selon les médias nippons, la société, fondée en 1997, est fortement soupçonnée d'avoir payé les dividendes en utilisant l'argent apporté par les nouveaux investisseurs, selon un schéma d'escroquerie pyramidale. Elle a finalement cessé toute activité le 20 novembre. Hier, il était impossible de joindre la société par téléphone, personne ne décrochant.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!