Actualisé 27.03.2008 à 12:18

Irak: 105 morts dans les combats entre miliciens chiites et l'armée

Au moins 105 personnes sont mortes depuis mardi dans les combats entre les troupes régulières et les miliciens chiites dans plusieurs villes d'Irak.

Ce bilan de l'AFP a été établi à partir des chiffres fournis par les services de sécurité.

Ces combats, qui ont éclaté à Bassorah (sud) avant de s'étendre dans le sud du pays et dans les secteurs chiites de Bagdad, ont également fait plusieurs centaines de blessés.

Ces violences surviennent après le lancement par le gouvernement du premier ministre Nouri al-Maliki d'une opération visant les fiefs de la milice du chef radical Moqtada Sadr, l'Armée du Mahdi, à Bassorah.

Au moins 23 personnes ont été tuées dans cette ville portuaire, où les combats se poursuivaient jeudi, selon le Comité international de la Croix Rouge (CICR) et des responsables de la sécurité irakienne.

A Kout, la police locale a fait état de 44 morts - 40 miliciens et quatre policiers - dans des affrontements qui ont duré quelques heures jeudi avant l'aube.

A Bagdad, 30 personnes sont mortes dans les affrontements entre les troupes gouvernementales appuyées par l'armée américaine et les miliciens de l'Armée du Mahdi à Sadr City, bastion sadriste dans le nord-est de la capitale, ont indiqué les services de sécurité.

Les combats ont également fait huit morts dans la province de Babylone, selon des responsables irakiens et américains.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!