Irak: Ultimatum aux miliciens chiites

Actualisé

Irak: Ultimatum aux miliciens chiites

Le premier ministre irakien Nouri al-Maliki a adressé mercredi à Bassorah, au sud du pays, un ultimatum aux miliciens chiites de Moqtada Sadr.

Il leur a donné 72 heures pour déposer les armes.

«Nous n'allons pas poursuivre ceux qui déposent les armes dans les 72 heures. S'ils ne déposent pas les armes, la loi sera appliquée», a annoncé le premier ministre dans un communiqué lu à la télévision nationale al-Iraqiya.

M. Maliki se trouve à Bassorah depuis lundi pour diriger une opération visant l'Armée du Mahdi, la milice du chef radical chiite Moqtada Sadr. Les combats entre la milice et les forces de sécurité irakiennes ont fait sept morts et 48 blessés mardi dans la capitale pétrolière du sud du pays. (ats)

Ton opinion