Irak : un otage britannique se serait suicidé
Actualisé

Irak : un otage britannique se serait suicidé

Une milice chiite qui a enlevé en mai 2007 cinq Britanniques en Irak a affirmé que l'un d'entre eux s'est suicidé, rapporte dimanche le Sunday Times.

Selon le journal londonien, les ravisseurs leur ont envoyé une vidéo affirmant qu'un des otages, seulement identifié sous le prénom de Jason, s'est donné la mort le 25 mai.

L'authenticité de ces informations n'a pas pu être vérifiée dans l'immédiat. Le groupe avait diffusé en décembre dernier une vidéo montrant un des otages enlevés, assis sous l'inscription «Résistance chiite islamique en Irak».

Consultable sur le site internet du Times samedi soir, la vidéo présente un communiqué rédigé en arabe où il est affirmé que l'un des otages, désigné sous le simple prénom de Jason, s'est suicidé le 25 mai. Une photo, représentant apparemment l'otage, est attachée au coin gauche du document.

Selon le quotidien, le communiqué reproche au gouvernement britannique d'avoir ignoré des déclarations antérieures faites par les ravisseurs et leurs otages. La milice avait par le passé demandé le retrait d'Irak de tous les militaires britanniques et la libération de tous les Irakiens retenus prisonniers par l'armée américaine et ses alliés.

L'identité précise de «Jason» restait toutefois inconnue, car parmi les cinq hommes enlevés au ministère des Finances irakien le 29 mai 2007 -un consultant en informatique et quatre gardes- deux portent ce prénom.

Le gouvernement britannique a indiqué samedi soir qu'il n'était pas en mesure de confirmer l'authenticité de la vidéo ni d'en vérifier les informations. (ap)

Ton opinion