Actualisé 23.04.2008 à 10:21

Iran: 6 mois de prison et 10 coups de fouet pour une féministe

Une troisième activiste féministe iranienne, Nahid Jafari, a été condamnée à une peine avec sursis de six mois de prison et 10 coups de fouet par le tribunal révolutionnaire de Téhéran.

La justice l'a jugée coupable de tentative de trouble de l'ordre public.

«Le tribunal a relaxé ma cliente des accusations d'atteinte à la sécurité nationale et non respect d'un ordre donné par la police, a déclaré l'avocate Zohreh Arzani, citée mercredi par le quotidien réformateur Etemad. Cette peine est assortie d'un sursis de deux ans.

Mme Jafari a été arrêtée en mars 2007 en compagnie de 32 autres féministes devant le tribunal révolutionnaire de Téhéran, où devaient être jugées cinq féministes pour avoir participé à un rassemblement en juin 2006.

La journaliste Nasrin Afzali, une autre militante féministe, a été condamnée à la même peine lundi dernier, tout comme Marzieh Mortazi Langueroudi en février.

Les féministes iraniennes ont lancé une campagne pour rassembler un million de signatures pour demander des droits égaux en ce qui concerne le mariage, le divorce, l'héritage et la garde des enfants.

Les autorités iraniennes ont arrêté ces derniers temps plusieurs militantes féministes, dont certaines sont toujours en prison. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!