Iran: Sarkozy souhaite «des sanctions plus fortes»
Actualisé

Iran: Sarkozy souhaite «des sanctions plus fortes»

Nicolas Sarkozy a souhaité jeudi soir des «sanctions plus fortes» contre l'Iran «si les sanctions actuelles ne sont pas suffisantes».

«Si les sanctions actuelles ne sont pas suffisantes, je souhaite des sanctions plus fortes, mais ce n'est pas exclusif d'un dialogue avec les Iraniens», a déclaré le président français sur TF1 et France-2.

«C'est une affaire extrêmement difficile mais la France ne veut pas la guerre», a ajouté M. Sarkozy.

Il a pris ses distances avec son ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, qui a enjoint dimanche dernier le monde à «se préparer au pire», à savoir «la guerre» avec l'Iran. «Je n'aurais pas employé le mot guerre, il s'est lui-même expliqué», a-t-il dit.

Nicolas Sarkozy privilégie la voie du dialogue et des sanctions: «l'Iran essaie de se doter de la bombe nucléaire, je dis aux Français: c'est inacceptable. Comment peut-on les convaincre de renoncer à ce projet comme la communauté internationale a convaincu la Corée et Nord et la Libye? Par la discussion, par le dialogue, par les sanctions.» (ap)

Ton opinion