Basketball: Irving brille mais perd pour ses débuts avec Brooklyn

Actualisé

BasketballIrving brille mais perd pour ses débuts avec Brooklyn

La nouvelle recrue des Nets a été étincelante, mercredi en NBA. Mais ça n'a pas suffi à l'équipe, battue chez elle par les Timberwolves.

Kyrie Irving a fait le show sur le parquet des Nets.

Kyrie Irving a fait le show sur le parquet des Nets.

AFP/Emilee Chinn

Pour ses grands débuts sous le maillot de Brooklyn, Kyrie Irving est passé par tous les états lors de la défaite des Nets (126-127) sur leur parquet contre Minnesota.

Le meneur, champion NBA 2016, a d'abord pris la parole pour s'adresser aux fans. «Je suis tellement reconnaissant d'être de retour ici chez moi et d'être devant vous avec mes coéquipiers», a d'abord déclaré le joueur qui a grandi dans le New Jersey (où a longtemps été la franchise des Nets).

Puis il a été pris par l'émotion, se rappelant qu'il y a quasiment un an jour pour jour il perdait son grand-père: «Au nom de toute l'équipe... oh... je suis désolé, ça me prend maintenant, je vous remercie et j'espère que vous nous soutiendrez toute la saison».

Sur le parquet, il a ensuite été intenable avec 50 points (17/33 et 7/14 à 3 points), 8 rebonds, 7 passes, 1 contre et aucune balle perdue, mais a néanmoins manqué le shoot de la victoire au buzzer.

Les «big games»

Deux des favoris de la conférence Est étaient opposés à Philadelphie. Et ce sont les 76ers qui ont pris le dessus sur Boston, en s'appuyant sur un collectif déjà très performant avec cinq joueurs à au moins 15 points.

Autour du «duo locomotive» Joel Embiid/Ben Simmons (15 pts, 13 rbds pour le premier, 24 pts, 9 passes, 8 rbds pour le second), la recrue Al Horford s'est déjà montré précieuse face à son ancienne équipe avec 16 points.

En face, Kemba Walker a déçu. Pour sa première, le meneur All-Star arrivé en provenance de Charlotte pour redonner de l'ambition aux C's, a été très maladroit à 4 sur 18 aux tirs (12 pts).

Côté ouest, les retrouvailles promettaient d'être palpitantes entre Portland et Denver, après la demi-finale de conférence qui avait tourné à l'avantage des premiers (4-3) au printemps. Et ce sont les Nuggets qui ont pris leur revanche en s'imposant 108 à 100 dans l'Oregon.

Les partenaires du pivot serbe Nikola Jokic (20 pts, 13 rbds), que de nombreux spécialistes voient jouer les trouble-fêtes cette saison, ont fait la différence dans le dernier quart-temps (35-26), face aux coéquipiers d'un Damian Lillard pourtant déjà affûté (32 pts).

Le double «double-double»

Il n'est pas le plus médiatisé des intérieurs évoluant en NBA, pourtant Andre Drummond est une arme de dissuasion massive pour les attaques adverses. Meilleur rebondeur de la Ligue en 2015-2016, 2017-2018 et 2018-2019, le pivot de Detroit a capté 23 rebonds, réussi 5 contres mais également inscrit 32 points, lors de la victoire des Pistons (119-110) sur le parquet d'Indiana.

Preuve de sa régularité au plus haut niveau, il en est à 33 matches à plus de 20 points et plus de 20 rebonds, à une unité du légendaire Shaquille O'Neal.

Le duo

Cette saison marque le grand retour des duos de stars en NBA. Celui qui sévit à Dallas fait déjà des étincelles, avec le Slovène Luka Doncic, meilleur rookie de la saison passée, et le Letton Kristaps Porzingis.

Washington en a fait les frais avec une défaite 108 à 100, incapable de contenir les deux jeunes Européens auteurs de la moitié des points des Mavericks, 34 pour Doncic, 23 pour Porzingis. Preuve que chez les champions NBA 2011, l'après-Nowitzki s'annonce prometteur.

La casse

Coup dur pour Nicolas Batum: l'ailier français s'est fracturé le majeur de la main gauche lors de la victoire de Charlotte contre Chicago (126-125) mercredi pour son premier match de la saison NBA.

Batum s'est blessé au doigt lors du troisième quart-temps et a passé une radio qui a révélé une fracture, ont indiqué les Hornets après la rencontre.

L'ailier des Bleus, demi-finaliste des Mondiaux en Chine cet été, n'a joué que 11 minutes au total, en sortie de banc, sans marquer aucun point. Il a juste eu le temps de capter quatre rebonds et de distribuer deux passes.

Pour «Batman», qui espérait repartir du bon pied après deux saisons décevantes et s'imposer à nouveau comme un cadre important dans la franchise en reconstruction de Michael Jordan, ce coup d'arrêt, dont la durée n'a pas encore été établie, tombe mal.

La sanction

L'arrière des Los Angeles Clippers Patrick Beverley a écopé d'une amende de 25'000 dollars par la NBA pour avoir lancé le ballon dans les tribunes à la fin du match remporté par son équipe contre les Lakers, mardi en ouverture de la saison.

Au lieu de remettre le ballon dès la fin de la rencontre actée, Beverley l'a lancé à une distance considérable en direction de supporters présents dans le Staples Center où les Clippers ont remporté le premier duel d'une rivalité qui devrait durer toute la saison jusqu'aux play-offs.

L'amende reçue par le joueur de 31 ans est la première à être infligée par la Ligue en ce tout début d'exercice 2019-2020.

Beverley est un des soldats du banc des Clippers, faisant toujours preuve d'un engagement total sur le parquet. Face aux Lakers, il n'a inscrit que 2 points mais a capté 10 rebonds et donné 6 passes et défendu avec intensité sur LeBron James.

Le retour des stars

Le All Star Game, match-exhibition opposant chaque année en février les meilleurs joueurs du championnat NBA, aura lieu le 19 février 2023 à Salt Lake City où évolue le Utah Jazz, a annoncé mercredi la Ligue nord-américaine de basket (NBA).

Salt Lake City accueillera pour la deuxième fois le «match des étoiles». La première eut lieu en 1993 au Delta Center, aujourd'hui rebaptisé Vivint Smart Home Arena, où les deux stars de l'époque du Jazz, Karl Malone et John Stockton, s'étaient partagés le titre de MVP de la rencontre.

Les joueurs majeurs d'Utah s'appellent aujourd'hui Rudy Gobert et Donovan Mitchell. Tout près d'être sélectionné les deux saisons précédentes pour le All Star Game, le Français deux fois élu meilleur défenseur de la Ligue tentera de gagner enfin cette considération en février lors de la prochaine édition à Chicago.

Les suivantes en 2021 et 2022 auront lieu respectivement à Indianapolis et Cleveland.

(afp)

Ton opinion