Actualisé 23.01.2019 à 11:56

Ormont-Dessus (VD)

Isenau: Berne suspend la demande d'exploitation

L'Office fédéral des transports a décidé la semaine passée de suspendre la procédure initiée par la commune qui abrite la station des Diablerets. Explication.

de
Frédéric Nejad Toulami
Le domaine d'Isenau n'est plus relié par des remontées mécaniques depuis le printemps 2017.

Le domaine d'Isenau n'est plus relié par des remontées mécaniques depuis le printemps 2017.

Arnold Burgherr

Nouvel épisode dans le feuilleton juridico-administratif du projet d'une nouvelle télécabine au domaine d'Isenau, à la station des Diablerets. Cette fois, c'est l'Office fédéral des transports qui vient de suspendre la demande de la commune d'obtenir un droit de concession et d'exploitation, en facturant 10'500 francs de procédure aux autorités locales. Principales raisons: les oppositions déposées lors de la mise à l'enquête ainsi que les recours pendants au Tribunal administratif cantonal. Sans omettre l'absence de financement du projet.

Le nouveau syndic, Christian Reber a déclaré mardi ne pas être surpris de cette décision, somme toute logique vu la situation actuelle. Mais comme le choix de suspension de l'Office fédéral n'avait pas encore été examiné mardi matin par l'ensemble de l'exécutif communal ni par les élus de l'organe délibérant local, le syndic ne souhaite pas communiquer sur ce dossier pour l'instant.

Pour rappel, si la station des Diablerets, dans les Alpes vaudoises bénéficie toujours de ses domaines skiables du Meilleret et de Glacier 3000, celui d'Isenau n'est plus accessible depuis le printemps 2017.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!