Isotis dans le rouge au premier semestre
Actualisé

Isotis dans le rouge au premier semestre

La société biotechnologique vaudoise Isotis est retombée dans le rouge au premier semestre.

Elle a inscrit une perte nette de 9,9 millions de dollars (12,2 millions de francs), contre un bénéfice net de 3,9 millions sur janvier-juin 2005.

La perte nette est due pour une large part à des effets de change, a indiqué mercredi dans un communiqué la société basée à Lausanne. La perte d'exploitation a toutefois pu être contenue, à 4,7 millions de dollars contre 4,8 millions un an auparavant.

Le chiffre d'affaires a en revanche grimpé de 34 % à 20,6 millions de dollars. Rien que sur avril-juin, les ventes du fabricant de substituts osseux ont bondi de 43 % à 10,8 millions.

Le patron Pieter Wolters, se dit très satisfait de la performance du chiffre d'affaires et du résultat opérationnel. Il s'agit du septième trimestre consécutif de croissance des ventes, souligne-t-il dans le communiqué.

Prévisions réhaussées

Dans la foulée, Isotis réhausse ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice. Le chiffre d'affaires devrait connaître une croissance entre 25 et 30 % en 2006.

Anciennement Modex, Isotis a réorienté sa stratégie en 2003 en rachetant le californien Gensci. Son siège demeure en Suisse, mais la fabrication et le développement sont aujourd'hui réalisés en Californie. (ats)

Ton opinion