Israël attend une intervension extérieure
Actualisé

Israël attend une intervension extérieure

Les combats au Liban ne s'arrêteront qu'avec la mise en place de la force multinationale, affirme Ehoud Olmert

Le Premier ministre israélien Ehoud Olmert a déclaré dans une interview à l'Associated Press que l'offensive de l'Etat hébreu au Liban qui en est à sa troisième semaine ne cessera qu'une fois qu'une force multinationale solide sera déployée à la frontière israélo-libanaise.

Interrogé dans son bureau de Jérusalem, Ehoud Olmert a réaffirmé que la libération des deux soldats israéliens capturés par le Hezbollah dans le sud du Liban était inconditionnelle, soulignant ainsi qu'Israël n'était pas favorable à un éventuel échange de prisonniers.

Par ailleurs, le Premier ministre israélien a prédit que l'issue des combats au Liban allait créer «une nouvelle impulsion» pour le plan de l'Etat hébreu visant à sa séparation des Palestiniens par un retrait de l'essentiel du territoire de la Cisjordanie.

Il a également des mots particulièrement durs pour la Syrie et ses dirigeants, les accusant notamment d'être des promoteurs du terrorisme, d'être «insouciants» et «immatures».

Ton opinion