ONU: Israël de retour au Conseil des droits de l'homme
Actualisé

ONUIsraël de retour au Conseil des droits de l'homme

Israël s'est présenté mardi pour la première fois devant le Conseil des droits de l'homme depuis la suspension de ses relations avec cet organe de l'ONU en mars 2012.

Le Conseil des droits de l'Homme avait suspendu ses relations avec l'Israël en 2012.

Le Conseil des droits de l'Homme avait suspendu ses relations avec l'Israël en 2012.

L'ambassadeur israélien Eviatar Manor a demandé la fin du traitement discriminatoire subi par l'Etat hébreu. «Nous revenons avec de fortes réserves», a déclaré l'ambassadeur israélien à l'ONU, accompagné d'une délégation restreinte de sept membres seulement, dont le procureur général adjoint Shai Nitzan. «La discrimination continue» à l'encontre de l'Etat hébreu, a dit l'ambassadeur. Il a dénoncé le fait que le point 7, le seul consacré exclusivement à un pays, figure encore à l'ordre du jour de chaque session du Conseil et qu'Israël n'est toujours pas membre à part entière d'un groupe régional.

Dialogue en cours

«Ce ne fut pas une décision facile à prendre», a affirmé Eviatar Manor, en expliquant qu'Israël l'a prise pour respecter le principe d'universalité de l'examen périodique universel (EPU) auquel tous les Etats membres de l'ONU sont soumis. «Le traitement non équitable d'Israël doit prendre fin», a déclaré l'ambassadeur, en indiquant qu'il va poursuivre le dialogue pour une reprise complète des relations de Jérusalem avec le Conseil et le Haut Commissariat aux droits de l'homme à Genève. (ats)

Ton opinion