WEF 2009: Israël dément que Peres ait présenté des excuses à Erdogan

Actualisé

WEF 2009Israël dément que Peres ait présenté des excuses à Erdogan

Israël a catégoriquement démenti que le président Shimon Peres ait présenté des excuses au Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, qui a quitté jeudi un débat sur Gaza lors du WEF.

Les deux dirigeants ont en revanche eu une conversation téléphonique «amicale».

Selon l'agence de presse turque Anatolie, M. Peres a présenté ses excuses au chef du gouvernement turc qui venait de quitter un débat sur le conflit à Gaza après une intervention du président israélien, lors du Forum économique mondial (WEF) à Davos (GR).

«Cette allégation n'a pas le moindre fondement», a déclaré vendredi à l'AFP la porte-parole de la présidence de l'Etat d'Israël, Ayelet Frish.

Cette dernière a confirmé en revanche que M. Peres avait appelé M. Erdogan, affirmant que les deux dirigeants avaient eu une «conversation amicale». «Lors de cet entretien, le Premier ministre turc a souligné que son geste ne visait pas M. Peres mais le président de séance», qui lui avait coupé la parole, a-t-elle précisé.

Jeudi soir, lors d'un débat extrêment tendu sur Gaza à Davos, M. Peres a défendu la politique de son pays avec une rare véhémence, criant par moments dans son micro.

M. Erdogan a voulu réagir, mais l'animateur du débat, le journaliste du «Washington Post» David Ignatius, l'a interrompu, faisant valoir que le temps imparti était écoulé. Le premier ministre turc a alors quitté la salle en menaçant de ne plus revenir à Davos. (ats)

Ton opinion