Proche-Orient: Israël exonéré de la mort d'une Américaine
Actualisé

Proche-OrientIsraël exonéré de la mort d'une Américaine

La plainte des parents d'une pacifiste américaine écrasée par un bulldozer de Tsahal lors d'une manifestation dans la bande de Gaza en 2003 a été rejetée mardi par la justice israélienne.

Le juge a estimé que l'Etat israélien n'était pas responsable des «dommages causés» dans la mesure où ils s'étaient produits en temps de guerre. La famille de Rachel Corrie avait déposé son recours à Haïfa en 2005, accusant Israël d'avoir provoqué intentionnellement la mort de leur fille de 23 ans et de n'avoir pas mené d'enquête complète et crédible.

«Je suis parvenu à la conclusion qu'il n'y a pas eu de négligence de la part du conducteur du bulldozer», a aussi affirmé le juge Oded Gershon en lisant le verdict devant le tribunal de district de Haïfa dans le nord d'Israël. Il a qualifié la mort de Rachel Corrie d'«incident regrettable».

(ats)

Ton opinion