Le pape au Proche-Orient: Israël ferme un centre de presse palestinien
Actualisé

Le pape au Proche-OrientIsraël ferme un centre de presse palestinien

La police israélienne a fermé un centre de presse palestinien ouvert à Jérusalem-est pour offrir des services aux journalistes à l'occasion de la visite du pape Benoît XVI en Terre sainte.

Les locaux avaient été inaugurés dimanche par le directeur du bureau du président palestinien Mahmoud Abbas.

La police a ordonné la fermeture du centre de presse, situé dans un grand hôtel du secteur oriental occupé et annexé de la ville, peu avant une conférence de presse prévue du mufti palestinien Mohammad Hussein et de l'ancien patriarche latin de Jérusalem Michel Sabbah.

Le porte-parole de la police israélienne Micky Rosenfeld a confirmé la fermeture du centre de presse.

Selon lui, cette fermeture a fait l'objet «d'un ordre du ministre de la Sécurité intérieure (Yitzhak Aharonovitch) qui est habilité à ordonner la fermeture de toute organisation ou évènement à Jérusalem liés à l'Autorité palestinienne».

Israël interdit toute activité officielle palestinienne à Jérusalem-est, alors que les Palestiniens ambitionnent d'en faire la capitale de leur futur État.

Le centre de presse, ouvert dimanche, devait être opérationnel durant toute la visite du pape, de lundi à vendredi, en Israël et dans les territoires palestiniens.

(ats)

Ton opinion