Actualisé 22.10.2010 à 09:15

EchecsIsraël l'emporte sur l'Iran... aux échecs

Alors que les relations diplomatiques entre les deux pays sont particulièrement tendues, un Israélien a remporté un record aux échecs, détenu jusqu'ici par l'Iran.

Alik Gershon, 30 ans, a remporté le record Guinness des parties d'échecs simultanées.

Alik Gershon, 30 ans, a remporté le record Guinness des parties d'échecs simultanées.

Un grand-maître d'échec israélien a remporté vendredi le record Guinness des parties d'échecs simultanées, détenu jusqu'alors par l'Iran, ennemi juré d'Israël. Alik Gershon, 30 ans, a gagné 86% de 523 parties contre des joueurs amateurs sur la place Yithzak Rabin, du nom de l'ex-Premier ministre assassiné par un extrémiste de droite, le 4 novembre 1995 à Tel-Aviv.

Il a remporté 454 parties, en a perdu 11 et fait match nul 58 fois. La victoire, au terme de 19 heures de jeu simultané, a été annoncée à la radio militaire par un représentant de Guinness.

Le record précédent de 500 parties était aux mains du grand-maître iranien Morteza Mahjoub depuis août 2009, une performance qui lui avait pris 18 heures, soit moins de cinq secondes par coup.

Le récent séjour du président iranien Mahmoud Ahmadinejad au Liban, et en particulier sa visite dans le sud, frontalier d'Israël, a ravivé les inquiétudes dans ce pays voué régulièrement aux gémonies par les dirigeants de Téhéran.

«Je ne sais pas si je suis plus content d'avoir battu le record ou de l'avoir emporté sur les Iraniens. De toutes façons je serai ravi qu'ils relèvent le défi du moment que la bataille se déroule seulement sur l'échiquier», a affirmé Alik Gershon, originaire d'Ukraine.

Pour que son exploit soit homologué, il lui fallait remporter au moins 80% des parties qu'il a engagées.

Les tournois étaient organisés par la Fédération d'échecs israélienne et l'Agence juive, l'organisme para-gouvernemental chargé de l'immigration vers Israël, pour honorer la contribution à la société israélienne du million d'immigrants venus de l'ancienne Union soviétique depuis la fin des années 1980.

Parmi les joueurs figuraient de nombreux anciens ressortissants russes qui se sont établis en Israël. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!