Israël lance une vaste campagne de presse contre le Hezbollah
Actualisé

Israël lance une vaste campagne de presse contre le Hezbollah

Israël a lancé une campagne internationale de presse visant à souligner le caractère "terroriste" du Hezbollah chiite libanais, a-t-on appris jeudi de source officielle.

Le service d'informations du Premier ministre ainsi que le ministère des Affaires étrangères et l'Agence juive (organisme para-gouvernemental pour l'immigration en Israël) ont mis à la disposition des médias internationaux films et documents soulignant les valeurs éthiques de l'Etat juif et montrant, selon eux, le vrai visage de Samir Kantar.Ce dernier a été condamné à cinq peines de prison à vie et 47 ans additionnels pour les meurtres en 1979 (bien 1979) de trois Israéliens, dont une fillette de quatre ans qu'il a tuée en lui fracassant le crâne à coups de crosse.En échange des corps de deux soldats enlevés en 2006, Israël a relâché Kantar mercredi ainsi que quatre autres détenus libanais, et a en outre transféré au Liban les restes de 199 combattants du Hezbollah et de Palestiniens.Ces cinq prisonniers libanais ont été accueillis en héros à Beyrouth, sur un tapis rouge en présence du président Michel Sleimane, du Premier ministre Fouad Siniora, du président du Parlement Nabih Berri ainsi que de membres du gouvernement libanais et des chefs de partis politiques.Dans des propos exprimés mercredi soir à Haïfa devant une promotion d'officiers de marine et rapportés par les médias, le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a qualifié le Hezbollah d"ennemi âpre, cynique et méprisable qui considère la vie humaine comme une monnaie d'échange".Il a par ailleurs déclaré: "en tant que soldat, officier et ministre de la Défense, j'affirme que l'armée israélienne oeuvrera toujours pour ramener nos fils à la maison. Morts ou vifs. C'est le sens de la charte qui lie l'armée israélienne à ses combattants et à la société israélienne". (afp)

Ton opinion