Israël prêt à faire des «concessions difficiles»
Actualisé

Israël prêt à faire des «concessions difficiles»

Ehoud Olmert a marqué par un appel à la paix la journée du souvenir organisée en mémoire des soldats tombés au combat, affirmant que son pays était prêt à faire «des compromis» et des «concessions très difficiles».

Mais il s'est aussi montré plus menaçant après un week-end de combats qui ont fait neuf morts du côté des Palestiniens. Le Premier ministre israélien a affirmé que son pays frapperait les activistes «jusqu'à ce qu'ils soient détruits».

Il essayait apparemment de trouver un équilibre entre une volonté de paix et une démonstration de force à l'occasion d'une journée du souvenir rendue particulièrement poignante par les morts de 119 soldats pendant la guerre de l'été dernier au Liban. (ap)

Ton opinion