Israël vise un bâtiment du Hamas à Gaza: deux morts
Actualisé

Israël vise un bâtiment du Hamas à Gaza: deux morts

Israël a bombardé jeudi un bâtiment de la Force exécutive du Hamas à Gaza, faisant au moins deux morts et plus de 20 blessés.

Ce raid a été lancé en représailles à des tirs de roquettes palestiniennes. Le Hamas a immédiatement menacé de reprendre les attentats suicide.

«Je peux confirmer que nous avons mené une frappe aérienne», a déclaré un porte-parole de l'armée israélienne à Tel Aviv. Des habitants de Gaza et la radio du Hamas ont précisé que la cible du bombardement était un bâtiment de la Force exécutive, constituée par le mouvement islamiste après sa victoire aux élections législatives de janvier 2006.

Un porte-parole de cette force a fait état d'au moins deux morts et plus de 20 blessés, dont certains se trouvent encore sous les décombres du bâtiment. «C'est une guerre ouverte déclarée au Hamas. Toutes les options sont ouvertes, y compris les opérations martyres», a déclaré Abou Oubaïda, porte-parole de la branche armée du Hamas.

En Israël, deux habitants ont été légèrement blessés par des tirs de roquettes palestiniennes sur la ville de Sderot, près de la bande de Gaza. «Nous en avons assez. Israël va prendre toutes les mesures défensives nécessaires à la protection de ses citoyens contre ces roquettes du Hamas», avait prévenu avant le raid aérien Miri Eisin, porte-parole du Premier ministre israélien, Ehud Olmert.

Une porte-parole militaire israélienne a déclaré qu'un petit nombre de chars et de véhicules blindés avait franchi la frontière de Gaza mais qu'il ne s'agissait pas d'une «offensive».

(ap)

Ton opinion