Italie: 25.000 litres de fausse huile d'olive saisis
Actualisé

Italie: 25.000 litres de fausse huile d'olive saisis

La police de la Péninsule a annoncé lundi avoir arrêté 39 personnes et saisi 25.000 litres d'huile d'olive de contrefaçon destinés à être écoulés aux Etats-Unis, en Allemagne et en Suisse.

La bande organisée ajoutait des arômes et des colorants à de l'huile végétale, puis collait sur les bouteilles des étiquettes signalant de l'huile d'olive extra-vierge.

La police s'est appuyée sur des tests effectués au hasard ainsi que sur les soupçons de restaurateurs pour mener son enquête. «Nous avons empêché l'exportation de quantités énormes d'huile vers l'Amérique, l'Allemagne et la Suisse, évitant ainsi un nouveau scandale international après l'affaire de la mozzarella de bufflonne», s'est félicité Ernesto Di Gregorio, responsable des carabiniers à Naples.

Plusieurs pays ont récemment suspendu leurs importations de mozzarella italienne après la découverte de dioxine dans des échantillons de ce fromage.

L'Italie exporte chaque année pour 914 millions d'euros d'huile d'olive vierge ou extra-vierge. Selon l'association de consommateurs Aduc, ce nouveau scandale aurait pu endommager à nouveau la réputation de l'Italie dans le monde de la gastronomie, après la découverte début avril d'un réseau de fabrication de vin frelaté.

«Après le vin et la mozzarella, voici désormais l'huile d'olive, qui comme les deux autres est un excellent produit qui fait la fierté de l'Italie dans le monde entier», a déclaré l'Aduc. «Les consommateurs étrangers finiront, lorsqu'ils achèteront des produits italiens, par avoir les mêmes doutes que lorsqu'ils achètent des produits chinois», a ajouté l'association.

(ats)

Ton opinion