Actualisé 25.01.2013 à 09:34

Open d'australieIvan Lendl, Andy Murray et les statistiques

A quelques années d'écart, les carrières de l'ancienne star tchèque et de son poulain écossais comportent des similitudes. C'est peut-être la raison de leur collaboration efficace.

de
Jean-Philippe Pressl-Wenger
Ivan Lendl, à droite, a insisté sur la condition physique au moment où il a commencé à s'occuper d'Andy Murray.

Ivan Lendl, à droite, a insisté sur la condition physique au moment où il a commencé à s'occuper d'Andy Murray.

Tout comme son protégé, Ivan Lendl avait dû s'incliner dans ses quatre premières finales de Grand Chelem avant de s'imposer à Roland-Garros en 1984. Mais ensuite, le Tchèque d'origine avait dû patienter, laissant filer cinq nouvelles chances avant de s'adjuger l'US Open 1985. Aucun joueur qui remporte son premier Grand Chelem, n'a gagné le tournoi majeur qui suit. Donc, selon les chiffres, Andy Murray n'aurait aucune chance en Australie puisqu'il vient de s'adjuger le dernier US Open. Lendl est conscient des statistiques, mais préfère manier l'ironie plutôt que de faire des pronostics. «Personne non plus n'a remporté l'Open d'Australie trois fois de suite, a dit Lendl, dans son style grinçant au «Tages Anzeiger». Donc Murray et Djokovic n'ont aucune chance.»

Dans le cadre du Tournoi des Légendes de Zurich, Ivan Lendl avait déclaré en mars 2011 que Roger Federer ne gagnerait plus de Grand Chelem. Qu'il était devenu trop lent pour contrer Rafael Nadal et Novak Djokovic. Dix mois plus tard, en janvier 2012, Lendl devenait le coach d'Andy Murray. L'ancienne gloire devait ensuite ravaler ses paroles à Wimbledon la même année, Federer avait alors battu Murray en finale du prestigieux tournoi londonien. L'été dernier, Andy Murray est devenu champion olympique, ne laissant aucune chance au Bâlois en finale.

«Engager Lendl reste la meilleure décision que j'ai prise depuis longtemps, a reconnu le Britannique dans la presse. Il a vécu des situations et accumulé de l'expérience comme peu d'autres sur le circuit.» Quant à savoir si cela suffira pour vaincre les statistiques… Le premier élément de réponse sera donné par la demi-finale de vendredi matin contre Roger Federer.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!