Actualisé 19.02.2020 à 21:02

GenèveIvre, à contre-sens et sans permis: mauvaise idée...

Le contrevenant a affirmé mercredi à la police qu'il ne savait pas qu'il faisait l'objet d'un retrait de permis. Les agents, eux, le savaient et l'avaient reconnu...

Un appareil de contrôle d'alcoolémie.

Un appareil de contrôle d'alcoolémie.

Keystone/Image prétexte

Un automobiliste de 35 ans a fait tout faux, mercredi. Alors qu'il avait pris le volant d'un véhicule de livraison immatriculé à Genève, il a été reconnu par des agents qui savaient que son permis lui avait été retiré. Qui plus est, le trentenaire circulait à contre-sens sur la route de Jussy, à Thônex.

Il a pu être intercepté un peu plus loin et les contrôles effectués ont confirmé que le conducteur n'était plus au bénéfice de son permis depuis début janvier. Interrogé à ce sujet, le trentenaire a affirmé qu'il ne pensait pas être sous le coup d'un retrait, tout en mentionnant avoir reçu une lettre de l'Office cantonal des véhicules lui demandant se présenter à l'Institut de médecine légale.

A noter que l'homme a également été soumis à l'éthylotest mercredi et que celui-ci était positif.

(20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!