Actualisé 20.05.2019 à 11:25

Pays-Bas

Ivre, il dormait dans sa Tesla autoguidée

Un homme a été interpellé alors qu'il ronflait au volant de sa
voiture. Il avait activé le pilotage automatique.

de
spi

La police de la province d'Ut­recht, aux Pays-Bas, a dû procéder à une interpellation des plus rocambolesques, aux environs de la ville d'Eemnes. Tard jeudi soir, une patrouille a vu une Tesla rouler à très faible allure derrière un poids lourd sur une autoroute déserte. Intrigués, les policiers ont fait signe au conducteur de s'arrêter. En vain. La Tesla a poursuivi sa route…

La voiture de police s'est alors placée devant le véhicule électrique pour l'obliger à ralentir, sans résultat. Pire, le véhicule a commencé à déboîter pour doubler celui des policiers. Ces derniers ont alors fait hurler leur sirène. Cette fois, avec succès: le conducteur... s'est réveillé! Ivre, il ronflait paisiblement derrière son volant après avoir activé le pilote automatique.

Trois personnes sont déjà décédées alors que l'Autopilot du véhicule d'Elon Musk était enclenché. Le 1er mars dernier, une Tesla est passée sous un semi-remorque qui traversait la voie. Un obstacle imposant qui n'a pas troublé les capteurs de la voiture.

Après ces tragédies, la marque a rappelé à plusieurs reprises aux conducteurs que ce système n'était qu'une assistance et que le chauffeur devait être à tout moment capable de reprendre le contrôle du véhicule. Pour cette raison, le chauffard néerlandais s'est vu retirer son permis de conduire. En 2018, un Britannique avait été condamné pour s'être reposé sur le siège passager en laissant sa Tesla se conduire toute seule.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!