Yverdon (VD): Ivre, le capitaine du bateau saborde la fête de mariage
Actualisé

Yverdon (VD)Ivre, le capitaine du bateau saborde la fête de mariage

Le patron d'Y-Mouche avait un taux d'alcool très élevé. Les convives de la noce en ont été quittes pour une belle frayeur.

par
Frédéric Nejad

«Les faits sont très graves!» Attaché de presse de la police cantonale vaudoise, Jean-Christophe Sauterel ne mâche pas ses mots. Samedi 27 juin, peu avant 18 h, la brigade du lac a dû intervenir en raison d'accidents mettant en cause le bateau Y-Mouche qui tentait de rentrer au port d'Yverdon-les-Bains.

A son bord, trente convives apeurés qui participaient à un mariage, ainsi que le capitaine à la barre et son équipier. «Alors qu'il rentrait au port, dans le canal de la Thielle, le capitaine a d'abord embouti des bouées d'amarrage qui protègent les autres bateaux, décrit Jean-Christophe Sauterel. Puis il a heurté le ponton de navigation, avant de finir sur le rivage. La police du lac a dû le ramener à bon port et l'amarrer.»

Les deux hommes d'équipage ont été amenés au poste de police pour une prise de sang. Ils affichaient respectivement une alcoolémie de 2,6 et de 2,74‰. Or le capitaine est connu depuis plus de cinq ans pour ses penchants pour l'alcool: il a déjà eu des retraits de permis provisoires.

Contacté, il reconnaît les faits mais les minimise. La loi interdit pourtant strictement de consommer la moindre goutte d'alcool pour mener ce type de bateau. Les faits sont d'autant plus choquants que des écoliers font parfois des traversées à bord de cette embarcation.

L'affaire est poursuivie d'office. Le capitaine a été dénoncé pénalement auprès du juge d'instruction. Sur le plan administratif, le Service de la navigation a pris en charge le dossier. Le permis du capitaine lui a été retiré provisoirement. Du côté des autorités yverdonnoises, le municipal de la Police, Jean-Daniel Carrard, affirme n'être au courant de rien.

Ton opinion