Football: Ivres, en voiturette de golf et pendant le confinement
Publié

FootballIvres, en voiturette de golf et pendant le confinement

Deux joueurs du Phoenix de Wellington en Nouvelle-Zélande ont pris cher pour une incartade nocturne pour le moins épique dans les rues de Sydney.

par
Sport-Center/rca
Photo prétexte

Photo prétexte

KEYSTONE

Tim Payne et Oliver Sail, respectivement milieu de 26 ans et gardien de 24 printemps, ont fait très fort. Les deux internationaux néo-zélandais ont été pincés, au mois de mars, ivres, au volant d’une voiturette de golf, dans les rues de Sydney, alors que l’Australie vivait sous le régime du semi-confinement.

Ces deux éléments du Wellington Phoenix, qui dispute l’A-League australienne, avaient immédiatement été mis sous enquête par les instances locales et leur club. Ils ont appris ce mercredi la sentence et elle semble irrévocable: ils ont été punis de quatre matches de suspension, alors qu’il n’en reste que six à jouer. Leur équipe est actuellement troisième, à quatre longueurs du deuxième Melbourne City, qui compte toutefois trois matches de plus.

La justice va passer elle aussi sous peu, les deux joyeux lurons ayant plaidé coupables. Interrogé par le NZ Herald en début de mois, Payne avait avoué être «extrêmement embarrassé par cette situation. C’est clairement une énorme faute de ma part. Il s’agit juste d’un de ces genres de choses pour lesquelles tu aimerais pouvoir revenir dans le passé. J’assumerai toutes les répercussions à la suite de ces actions.»

«Ces deux joueurs ont compris la gravité de leur geste, a indiqué David Dome, le manager général de l’équipe. Ils savent qu’ils ont eu un impact sur le reste de leur troupe et entaché la réputation de notre club. À leur actif, on peut tout de même dire qu’ils ont travaillé dur depuis cet incident pour essayer de réparer leur faute.»

Ton opinion

2 commentaires