Actualisé 23.08.2012 à 16:39

BelgiqueIvres, ils pêchent à la carabine dans une piscine

Deux jeunes ont eu l'idée d'un super-barbecue en proposant à leurs convives de pêcher des truites, spécialement introduites dans une piscine pour l'occasion. Mais la partie de pêche ne s'est pas déroulée comme prévu.

de
mst
Le responsable local de la pêche n'y voit rien de répréhensible.

Le responsable local de la pêche n'y voit rien de répréhensible.

Durant une soirée bien arrosée, deux Wallons ont eu l'idée saugrenue d'organiser une petite grillade peu ordinaire. Ils ont décidé d'utiliser une piscine comme terrain de pêche, a révélé la semaine dernière le site sudinfo.be. «On a lancé un pari, comme ça sans trop se poser de questions, a déclaré un des deux jeunes au site belge. Je rénove ma maison en ce moment. Elle est équipée d'une piscine, inutilisée pour l'instant. Le liner, la bâche qui recouvre le fond du bassin, est abîmé et on ne risquait pas de le détériorer. Du coup, on s'est dit: pourquoi ne pas en profiter pour lancer une partie de pêche et, par la même occasion, un barbecue?»

Les deux Belges ont alors débuté l'organisation de leur journée. Ils ont rempli la piscine avec de l'eau non chlorée et ont contacté un pisciculteur pour se procurer des truites. «Quand il m'a demandé si je voulais qu'on relâche les poissons en rivière ou en étang, j'ai répondu: «Plutôt dans une piscine.» Il a explosé de rire. On n'avait pas dû lui passer souvent ce style de commande.»

Le pisciculteur a donc amené 40 truites, d'une valeur de 200 euros, et les a déversées dans la piscine. Tout était donc fin prêt pour leur activité insolite. «On a invité une vingtaine d'amis à venir pêcher dedans. Ça a duré du matin jusqu'au soir. On en a profité pour faire un barbecue.» Mais la partie de pêche a vite dégénéré en partie de chasse, lorsqu'un des invités a apporté une carabine à plombs et qu'un autre s'est muni d'un arc.

Pas de restriction pour pêcher à la maison

«La carabine et l'arc à flèche, c'est clair que c'est plus efficace qu'un hameçon. Mais ce n'était pas le but, à la base. On n'avait pas prévu que ça tourne comme ça. En organisant le barbecue, on voulait simplement pêcher. Ça n'a pas suffi à certains membres du groupe», a estimé l'autre jeune.

Pour le responsable local de la pêche, un tel comportement ne pose pas de problème. «Franchement, tant que ça se déroule sur une propriété privée, les gens peuvent pêcher de la manière qu'ils désirent», a déclaré au site d'information Victor Paquet, agent «eau et forêt» pour la Région wallonne, avant d'ajouter: «Ils peuvent même utiliser de la dynamite. Pour peu qu'ils disposent de l'autorisation de posséder des explosifs. Rien ne l'interdit de notre côté. Après, c'est clair que s'ils avaient fait ça dans un cours d'eau ou dans un étang ce serait différent.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!