VIRUS, L'ENQUÊTE CONTAGIEUSE DE LA RADIO SUISSE ROMANDE: «J'ai 25 ans et je me passe volontiers de la télévision»
Actualisé

VIRUS, L'ENQUÊTE CONTAGIEUSE DE LA RADIO SUISSE ROMANDE«J'ai 25 ans et je me passe volontiers de la télévision»

Si la génération des 15-20 ans profite de la télé des parents, les 20-25 ans sont très sélectifs lorsqu'ils prennent un appartement. Au point, parfois, d'y renoncer.

«Cela fait six ans que je n'ai plus de télévision et cela ne me manque pas du tout», annonce Florence, 25 ans, assistante à l'UNIL. « Chez mes parents, je la regardais, mais, quand je me suis installée toute seule, j'ai fait le calcul. Racheter une TV, payer la redevance... trop cher. J'ai préféré prendre l'ADSL sans fil. Je suis abonnée à un journal papier et je lis 24 heures sur le Net, et, pour des sujets plus spécifiques, je me renseigne via des sites ou des blogs.»

Ils sont nombreux entre 20 et 25 ans à réagir comme Florence. Alors que la consommation de minutes de télévision augmente de manière générale, celle de la tranche 15-24 ans diminue nettement (-15% en six ans, chiffres de SSR-SRG idée suisse pour la Suisse alémanique).

Hélène, 25 ans, dans le Jura bernois, a fait le choix d'abandonner la TV il y a un an. «C'est un «bouffe-temps» extraordinaire, et il n'y a pas de possibilité de choisir quand et quoi regarder. Je préfère Internet.» Ceux qui ont la télévision chez eux estiment que la complémentarité ne joue pas.

«Il n'y a que vingt-quatre heures dans une journée!» remarque Philippe, 24 ans, bientôt avocat à Zurich. «Je la regarde très peu. Quand on travaille et qu'on a une vie sociale, c'est impossible. Je lis les journaux et je m'informe online, de temps en temps j'allume le poste pour voir une série en DVD.»

Plus critiques, plus sélectifs, les jeunes privilégient l'immédiateté, la personnalisation et le côté participatif de forums et de sites Internet comme Youtube ou Myspace. La TV sur Internet? Ils sont rares à choisir cette option, essentiellement pour des questions de confort.

Et la TV à la carte qui sera proposée (bientôt) par Bluewin? « Je l'ai testée, dit Michael, 26 ans. Je suis un gros consommateur de télé et le fait de pouvoir choisir mon propre programme me convient tout à fait. J'aime bien la TSR, mais la concurrence sera évidemment plus rude...»

Francesca Argiroffo (RSR)

Virus, à vivre sur le site virus.rsr.ch et à écouter chaque vendredi à 7h15 sur RSR-La Première.

Ton opinion