Actualisé 14.03.2016 à 15:55

Argovie«J'ai accéléré, puis il a tiré sur moi»

Un Kosovar de 37 ans a tiré sur un de ses compatriotes, samedi à Spreitenbach (AG). La victime, qui s'en est sortie avec quelques égratignures, revient sur ce qui s'est passé.

de
qll/ofu

La scène, qui s'est déroulée dans la nuit de vendredi à samedi à Spreitenbach (AG), est digne d'un film hollywoodien. Lulzim*, âgé de 37 ans, était en train de rentrer chez lui en voiture après un repas entre amis lorsqu'il a remarqué qu'une Audi le suivait. Il était environ 3h45 lorsque le Kosovar s'est arrêté dans la zone industrielle de la localité argovienne pour confronter l'homme qui le suivait.

«G.B.* a essayé d'ouvrir ma portière, mais elle était fermée à clé. C'est là que j'ai vu qu'il faisait un mouvement, comme s'il chargeait une arme», explique lundi le trentenaire à Tele M1. Et d'ajouter: «J'ai accéléré, puis il a tiré sur moi.» Lulzim affirme qu'il a alerté les forces de l'ordre alors qu'il tentait de semer son agresseur, un compatriote du même âge que lui, sur l'A1.

Une affaire non-réglée

La voiture du tireur - qui était accompagné d'un complice âgé de 47 ans - suivait celle de Lulzim à la trace lorsque cette dernière a pris feu. «Mon auto n'avait plus de pêche. Ils me rattrapaient de plus en plus. J'ai dû raccrocher avec la police pour essayer d'échapper aux hommes armés», se souvient Lulzim. La police l'a finalement retrouvé près de l'autoroute. A part quelques éraflures qu'il a subies durant sa fuite à pied, il n'était pas blessé.

Interrogé par Tele M1 sur les raisons pour lesquelles il a été pris pour cible des deux hommes, le Kosovar a refusé tout commentaire. Il a uniquement avoué qu'une affaire non-réglée l'opposait au tireur. Selon le frère de la victime, qui s'est confié au au journal kosovar «Bota Sot», les hommes menacent Lulzim depuis près d'un an. Ils lui demanderaient de l'argent pour éponger leurs dettes, qui s'accumulent depuis la faillite de leur pizzeria.

Les deux suspects ont été interpellés. L'enquête pour tentative de meurtre et mise en danger de la vie d'autrui devra notamment déterminer les raisons pour lesquelles les hommes s'en sont pris à Lulzim.

*Noms connus de la rédaction

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!