Etats-Unis: «J'ai baissé les yeux, j'ai vu des dents dans ma main»
Actualisé

Etats-Unis«J'ai baissé les yeux, j'ai vu des dents dans ma main»

Parce qu'elle était en bikini dans une voiture, une ado a attiré l'attention de quatre individus. La situation a dégénéré quand elle et son petit ami ont voulu partir.

par
joc
La jeune femme devra subir des interventions coûteuses.

La jeune femme devra subir des interventions coûteuses.

Après une journée passée à se baigner, Jessica Byrnes-Laird, 18 ans, a la flemme de se rhabiller. C'est donc en maillot de bain qu'elle monte dans la voiture de son petit ami, Jared. Le couple s'arrête devant une station-service de Shreveport (Louisiane) et le jeune homme sort de la voiture pour aller acheter des cigarettes, raconte NBC 6. Seule dans le véhicule, Jessica se retrouve face à un groupe de jeunes hommes qui, émoustillés par la tenue de la jeune fille, commencent à l'importuner.

Son petit ami sort alors du shop et une bagarre éclate, raconte KTBS. Le jeune homme parvient à s'en sortir et à remonter dans sa voiture, mais c'est à ce moment-là qu'un des quatre agresseurs lance une barre de métal à travers la vitre du passager, restée ouverte. Jessica reçoit l'objet en plein visage. «J'ai baissé les yeux, j'ai vu des dents dans ma main et j'ai immédiatement craché du sang», raconte-t-elle à NBC 6.

Collecte de fonds sur internet

Dans l'agression, la malheureuse a perdu entre 10 et 12 dents et sa bouche est dans un état lamentable. Pour retrouver un semblant de sourire, la jeune femme devra se faire opérer et subira plusieurs implants dentaires. Ces interventions devraient lui coûter environ 12'000 dollars et sa famille a lancé une collecte de fonds sur le web dans l'espoir de réunir l'argent nécessaire.

L'attaque remonte au 26 juillet mais la police recherche encore les auteurs de l'agression. Elle espère que les images de vidéosurveillance pourront l'aider à en savoir plus. En attendant, Jessica s'accroche comme elle peut. «Pour l'instant, elle a très mal, elle ne peut pas manger», explique Earl Byrnes, son grand-père. «J'ai un peu peur, honnêtement, parce que vivre une telle chose vous fait réaliser à quel point la vie est délicate», confie, de son côté, la victime. «Mais retrouver mon sourire est une perspective réjouissante», conclut-elle.

Le reportage de KTBS

KTBS.com - Shreveport, LA News, Weather and Sports

Ton opinion