«Affaire Zahia»: Abou parle: «J'ai beaucoup de révélations à faire»
Actualisé

«Affaire Zahia»: Abou parle«J'ai beaucoup de révélations à faire»

Sorti de prison hier, Abou-Sofiane M., le proxénète présumé dans l'«affaire Zahia», assure qu'il est innocent et qu'il a des révélations à faire.

par
fab
A peine sorti de prison, Abou assure avoir de nombreuses révélations à faire.

A peine sorti de prison, Abou assure avoir de nombreuses révélations à faire.

«C'est le plus beau jour de ma vie», a déclaré Abou Sofiane ce matin au micro de France Info. Mis en examen pour proxénétisme aggravé dans l'«affaire Zahia», le jeune homme a été libéré hier soir après six semaines d'incarcération, comme nous vous le révélions plus tôt dans la journée.

«Ma libération prouve deux choses, la première, c'est que je suis innocent et qu'il y a une justice en France», a continué Abou avant de revenir sur son passage derrière les barreaux: «C'était très dur pour moi parce que pendant ces six semaines, j'ai pu voir plein de choses dites à la presse et à la télévision et j'ai pas pu m'exprimer. Ce qui me désole le plus, c'est que beaucoup de gens ont été mis en cause alors qu'ils n'avaient rien à voir.»

L'ex-candidat de la «Nouvelle Star» devenu roi du monde de la nuit martèle qu'il est innocent et que sa libération en est la preuve: «On m'a accusé de proxénétisme aggravé. Aujourd'hui, en France, quelqu'un qui est accusé pour cela ne serait pas sorti au bout de six semaines. Une chose est sûre, c'est que je suis innocent et j'en veux à beaucoup de personnes aujourd'hui. En tout cas, ce n'est pas la faute de la justice ni au juge (sic) parce que le juge n'a fait que constater certaines choses qui étaient fausses.»

Mais surtout, Abou a terminé en promettant qu'on va encore entendre parler de lui dans les jours à venir: «On en reparlera, mais j'ai beaucoup de révélations à faire…»

Ton opinion