Actualisé 04.12.2006 à 10:40

«J'ai cassé six paires de skis en trois journées!»

Dominique Perret a présenté hier son dernier court métrage, «Versus», à Lausanne.

Le célèbre freerider souhaite inviter le public à «inventer sa vie, créer ses trucs». Au fil des douze minutes de son 19e film, il propose une avalanche d'images très esthétiques, tournées sur deux spots bien différents: «Cette année (n.d.l.r.: mars 2006), nous sommes retournés en Turquie, plus particulièrement à Ayeur.

Les conditions climatiques que nous avons rencontrées là-bas étaient exécrables. En trois semaines sur place, nous n'avons pu skier que trois jours. Au retour en Suisse, nous avons attendu trois semaines pour finalement skier un jour», reconnaît un peu déçu celui qui a été élu skieur freeride du siècle en 2000.

Au final, le citoyen de Verbier livre une partition sans fausse note, mais dépourvue de fantaisie. Très proprement réalisé en HDTV par Vertical Zoo, le film met en scène Dominique Perret aux prises avec les éléments. La grande partie des images a été tournée dans le massif du Kakçar (Turquie), alors que le solde a été mis en boîte sur le glacier du Trient. «En trois jours en Turquie, j'ai cassé six paires! explique un athlète quelque peu frustré. Dans ces conditions, je n'ai pu évoluer qu'à 60-70% de mes capacités.» Mais qu'importe, ses fans retrouveront un style qui les a toujours émerveillés. Dans un genre qui n'a plus de secret pour lui, le skieur a su préserver l'essentiel, à savoir l'esthétisme et le plaisir.

Marc Fragnière, Lausanne

«Versus» est vendu avec le DVD «Lignes de pente» ou «Red Alert». Prix: 49 fr. + 5 fr. de port sur www.skier.ch

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!