Actualisé 02.10.2008 à 18:14

Comédie musicale

«J'ai connu des années de galère»

Samedi «Le soldat rose» débarque à l'Arena, avec, dans le rôle principal, le Genevois Fabien Ducommun.

de
Myriam Genier

Relifté par Corinne et Gilles Benizio, alias Shirley et Dino, le spectacle musical de Louis Chedid et Pierre-Dominique Burgaud ne met plus en scène M, mais le jeune Suisse de 28 ans.

– Quel est votre parcours?

– Je suis parti à Paris il y a huit ans. J'ai fait des apparitions dans des téléfilms, mais rien de spectaculaire. J'ai connu des années de galère avant de décrocher ce rôle.

– Il paraît que vous avez fait forte impression au casting?

– Apparemment (rires)! Je m'en souviendrai toute ma vie, j'avais l'impression d'être au bon endroit, au bon moment, face aux bonnes personnes; ça n'arrive pas cent millions de fois.

– Aviez-vous vu le spectacle avant le casting?

– Seulement des extraits. Je n'ai pas voulu le regarder pour m'éviter du stress. Je savais après qui je passais et je ne voulais pas l'imiter. Je regarderai le DVD après la tournée!

– Avez-vous rencontré M?

– Oui. Il a trouvé que j'avais une voix magnifique, que j'étais beaucoup mieux que lui dans le rôle. Ça m'a beaucoup touché. En plus c'est l'un de mes chanteurs préférés. Son père, Louis Chedid, m'a dit dès le début qu'il appréciait ce que je faisais. Il m'a aidé à avoir confiance.

– Quels sont vos projets?

– J'ai écrit un long métrage. Sinon, je ne veux pas me précipiter. Même lorsque c'était la galère, j'ai toujours refusé ce qui ne me plaisait pas. Je laisse les choses se faire.

Arena, sa 4, à 14 h et à 17 h 30.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!