Muttenz (BL): «J'ai d'abord cru que la vidéo était un faux»
Actualisé

Muttenz (BL)«J'ai d'abord cru que la vidéo était un faux»

La vidéo d'un accident survenu en mars montre une voiture éjectant un camion hors de l'autoroute. Selon des experts, tout s'est joué à quelques centimètres.

par
lb/lom

L'enquête se poursuit pour comprendre ce qui s'est passé en mars dernier sur l'A2, lorsqu'un automobiliste a heurté un semi-remorque rempli d'un produit inflammable. La vidéo de l'accident qui a fuité mardi sur les réseaux sociaux est spectaculaire. Immédiatement après le choc latéral, on voit le camion transportant 24'000 litres de méthanol brusquement dévier de sa trajectoire, avant de se renverser.

Les images posent plusieurs questions et notamment la raison pour laquelle le camion s'est si facilement retrouvé couché en travers de l'autoroute près de Muttenz (BL). Comment une voiture a-t-elle pu aussi aisément envoyer un semi-remorque de plusieurs tonnes dans le décor? Thomas Sedlaczek, employé dans la logistique d'une société de transport et lui-même ancien chauffeur, a tenté de l'expliquer à «20 Minuten». «J'ai d'abord cru que la vidéo était un faux», avoue-t-il. Mais le professionnel remarque que «la voiture arrive très vite et heurte le camion directement sur l'essieu avant».

Au centimètre près

Bettina Zahnd, responsable de la recherche et de la prévention des accidents chez Axa Assurance, parvient à la même conclusion. Selon elle, l'impact précis sur la roue avant s'est répercuté dans la colonne de direction et le chauffeur n'a rien pu faire pour empêcher son chargement de virer brutalement. Le centre de gravité du camion étant assez haut, cela a suffi pour le renverser sur le côté. «Si le véhicule avait été heurté ailleurs, le résultat aurait été moins catastrophique», estime Bettina Zahnd.

L'enquête de la police est toujours en cours alors que l'identité du conducteur fautif, qui risque la prison, reste inconnue. Les autorités cherchent également à savoir comment les images de vidéosurveillance ont pu se retrouver sur les réseaux sociaux. Les cercles des personnes ayant eu accès aux enregistrements est vaste: police, personnes impliquées dans la procédure, personnel des autoroutes nationales, service d'information routière Viasuisse... Impossible donc de savoir d'où vient la fuite.

L'accident avait paralysé le réseau autoroutier bâlois durant plusieurs heures et le conducteur du camion avait subi de graves blessures.

Ton opinion