Bienne: le forcené réapparaît: «J'ai entendu plein de coups de feu»
Actualisé

Bienne: le forcené réapparaît«J'ai entendu plein de coups de feu»

Les personnes évacuées du quartier des Tilleuls ont pu retourner chez elles jeudi soir mais ont à nouveau entendu des coups de feu durant la nuit. Le témoignage d'Anne, une habitante du quartier.

par
Grégoire Corthay

Anne*, l'habitante du quartier qui nous a apporté son témoignage jeudi nous explique cette fois ce qu'elle a vécu la nuit de son retour chez elle. «Hier (jeudi) vers 18h-18h30, j'ai pu rejoindre notre domicile après avoir négocié avec les forces de l'ordre qui bloquaient encore l'accès à notre rue. La police nous a expliqué que notre maison avait été fouillée, de fond en comble du garage jusqu'au fond de toutes les armoires et que l'homme recherché ne s'y trouvait pas. Je suis ressortie de chez moi pour aller manger en famille à l'extérieur, puis je suis revenue dans mon appart vers 22h. Vers 00h40, j'ai entendu plein de coups de feu et des ordres criés en allemand. L'homme était revenu! Pour moi, ce n'était pas une surprise, j'étais presque sûre qu'il allait le faire. Mais je ne comprends toujours pas comment il a pu, une nouvelle fois, échapper à la police! Peut-être que c'était un piège qu'ils lui ont tendu et qui n'a pas marché. Un peu plus tard, vers 1h du matin, un hélicoptère à survolé à basse altitude notre quartier. Cela durant environ 1h. Après avoir échappé deux fois à la police, je suis convaincue que l'homme va encore revenir et je dois avouer que j'ai peur quand je vois la facilité avec laquelle il nargue la police à son âge... Ce matin, nous ne sommes pas bloqués chez nous et on peut sortir de nos maisons pour aller travailler.»

* nom connu de la rédaction

Ton opinion