Actualisé 21.08.2008 à 13:56

Accident d'avion«J'ai entendu un bruit horrible avant de perdre connaissance»

Survivants et secouristes racontent les visions de chaos qui régnaient autour du lieu de l'accident. Sur les 162 passagers de l'avion et les dix membres d'équipage, il y a seulement 19 survivants.

Arrivés les premiers sur les lieux de l'accident, les secouristes témoignent des visions d'horreur qu'ils ont vu. «Dans la rivière, il y avait des gens morts, d'autres carbonisés, aussi des blessés qui étaient brûlés sur le 80% de leurs corps», raconte Antonio, travailleur à l'aéroport de Barajas. Avec son père José Antonio, ils ont sortis au moins sept personnes blessées de l'avion accidenté, selon le site internet espagnol 20 Minutos.

«Un enfant nous a appelés à l'aide pour sauver sa maman», rapporte José Antonio, abattu. Il poursuit: «Il n'y avait plus d'avion, il était complètement carbonisé. Nous voyions seulement les deux moteurs. Et rien d'autre. Dans un rayon de 500 mètres carrés gisaient des cadavres carbonisés».

Parmi les survivants, Ligia Palomino, médecin au Samur, a raconté les minutes d'angoisse qui ont suivi la catastrophe au quotidien El Pais. «J'ai entendu un bruit horrible juste avant l'accident», relate la rescapée. «Après le choc, j'étais étourdie, quasi inconsciente durant un moment».

Impossible de respirer

L'énorme explosion des réservoirs de l'avion l'a réveillée. «J'ai tourné la tête pour voir José, mon compagnon. Je l'ai appelé.» A côté d'elle, il y avait une personne avec le corps et les vêtements noircis. Le corps est tombé. La personne était morte. Ligia découvre que ce n'est pas José. «J'ai senti l'énorme chaleur qui sortait du fuselage de l'avion, d'où montait une gigantesque colonne de fumée. Le vent a tourné et c'était impossible de respirer». A ses côtés, une petite fille pleurait.

Secourue par ses collègues, elle fond en larmes

Quand les secours sont arrivés, ils ont reconnu leur collègue. «Ils se sont regardés, avant de pleurer», raconte Fernanda, la sœur de Ligia. La blessée s'en sort avec de multiples blessures: fracture du fémur, lésions à une cheville, brûlures sur le bras droit. Plus tard dans la soirée, elle apprend que son compagnon José se trouve dans un autre hôpital de Madrid, avec des lésions aux vertèbres, mais sans danger pour sa vie. Jusqu'à 23 heures, mercredi soir, elle restait sans nouvelle de Gema, sa belle-sœur.

dbe

Vidéo:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!