Pully (VD): «J'ai été flashé deux fois en une minute»

Actualisé

Pully (VD)«J'ai été flashé deux fois en une minute»

Un quinquagénaire vaudois a reçu deux amendes de la police pour des infractions de vitesse le 9 avril à 16h10.

par
apn

Le mois passé, Michel* s'étonnait de trouver dans sa boîte aux lettres deux enveloppes expédiées par la police de l'Est lausannois. Sur la première, le frigoriste d'une cinquantaine d'années se voyait reprocher d'avoir roulé à 58 km/h au lieu de 50 à Pully, sur l'avenue de Lavaux. Il devait donc s'acquitter d'une amende de 40 francs. La deuxième enveloppe contenait un autre bulletin de versement: 120 francs pour une vitesse de 61 km/h sur la même avenue. Mais un constat a profondément irrité le quinquagénaire: les infractions sont quasi synchronisées. Les deux radars ont en effet flashé à 16h10 sur une distance d'environ 400 mètres. «On n'est pas loin de la pompe à fric. En général, je suis pro-police. Mais là, je ne peux pas accepter de me faire tondre sans au moins rouspéter», a soupiré le quinquagénaire.

Le commandant: «On doit appliquer la loi»

Commandant de la police de l'Est lausannois, Dan-Henri Weber se montre nuancé. «J'ai même vu un automobiliste se plaindre d'avoir été flashé à l'aller et au retour au même endroit. Il y a eu deux infractions en une minute sur deux carrefours dotés de radars fixes. On doit appliquer la loi. Si vous roulez sans phare et ceinture non attachée, c'est deux infractions et non une», explicite l'officier. Les propos du commandant ont été confirmés par Me Véronique Fontana, ancienne présidente du Touring-Club suisse. «D'un point de vue légal, il n'y a strictement rien à redire», a-t-elle indiqué.

Michel a déjà payé les deux amendes. Mais pour lui, l'amender deux fois consiste à «ne pas respecter l'esprit de la loi».

* Prénom d'emprunt

Ton opinion