Royaume-Uni: «J'ai expulsé une tumeur en toussant!»
Actualisé

Royaume-Uni«J'ai expulsé une tumeur en toussant!»

Atteint d'un cancer en phase terminale, Stephen semblait proche de la fin et avait fait ses adieux sur Facebook, la semaine dernière. Mais un petit miracle est survenu ce week-end.

par
joc

La semaine passée, Stephen Sutton, atteint d'un cancer à l'estomac, faisait ses adieux sur les réseaux sociaux. «C'est fini pour moi. Mais la vie a été belle», avait-t-il notamment écrit, expliquant à ses nombreux amis et followers qu'il postait son dernier message.

Mais, le week-end dernier, un petit miracle est venu redonner un peu d'espoir au Britannique de 19 ans, raconte «Metro». Le jeune homme a fait sa réapparition sur Facebook pour raconter ce qu'il estime être «le rebondissement le plus bizarre et le plus chanceux»: «J'ai expulsé une tumeur en toussant», annonce-t-il, ajoutant qu'il se sent «fantastiquement bien».

Voies respiratoires plus claires

Dans un message publié sur sa page, le jeune homme raconte qu'il souffrait d'une respiration difficile depuis que son poumon droit l'avait lâché. C'est alors qu'il s'est mis à tousser. «La toux augmentait et j'ai commencé à manquer sérieusement d'air. J'avais l'impression de suffoquer. Soudain, un objet ovale et tacheté de rouge est sorti de ma bouche. Mes voies respiratoires ont tout de suite été plus claires, mais j'ai passé l'heure suivante à tousser violemment. Ma respiration s'est ensuite à nouveau stabilisée.»

Stephen raconte que, depuis cet épisode, il arrive à respirer beaucoup mieux . Le jeune homme a souffert de la gorge pendant la nuit qui a suivi. Mais le lendemain, il n'avait plus besoin d'oxygène additionnel pour respirer. «Je me sens fantastiquement bien!» s'exclame-t-il, incrédule.

«Cela me semble tellement irréel»

Selon les médecins, la seule explication plausible est que Stephen, en toussant, a littéralement expulsé une tumeur qui bloquait ses voies respiratoires. «Physiologiquement parlant, c'est possible, mais cela semble tellement irréel... Ceci dit, je ne me plains pas», plaisante le Britannique.

«Mes poumons sont encore assez encombrés par d'autres tumeurs, des caillots et de potentielles infections ou des inflammations qui affectent mon état général. Mais pour l'instant, je me trouve dans un état stable satisfaisant. Je n'ai pas de problèmes qui demandent une intervention immédiate et, en fait, je me sens mieux que quand je suis arrivé à l'hôpital dimanche dernier», confie-t-il.

Le jeune homme, qui rêvait de collecter un million de livres sterling pour l'association Teenage Cancer Trust, a largement atteint son objectif: le total des fonds levés atteint aujourd'hui les 2,5 millions de livres sterling (3,7 millions de francs).

Ton opinion