21.09.2017 à 12:31

Séisme au Mexique«J'ai fait le meilleur choix de ma vie: partir à droite»

Un jeune garçon est parvenu à s'échapper de son école avant que celle-ci ne s'effondre totalement. Profondément marqué, il raconte ces minutes de cauchemar.

de
joc

Luis Carlos Tomé est un miraculé. Le jeune garçon était en plein cours d'anglais à l'école Enrique Rebsamen quand le séisme a frappé, mardi à Mexico. Vingt-cinq corps ont été sortis des décombres, mais lui a survécu. Encore sous le choc, l'enfant s'est confié à NBC News. Il raconte avoir annoncé à haute voix que la terre était en train de trembler, aucune alarme n'ayant retenti. Tous les élèves ont rapidement quitté la salle de classe. «C'est là que j'ai pris la meilleure décision de toute ma vie – qui n'était pas d'aller à gauche, où tout le monde est tombé – je suis allé à droite avec mes amis», confie-t-il en pleurant.

1 / 34
La reconstruction dans le centre et le sud du Mexique nécessitera un investissement de plus de 2,3 milliards de francs.  (Mardi 7 novembre 2017)

La reconstruction dans le centre et le sud du Mexique nécessitera un investissement de plus de 2,3 milliards de francs. (Mardi 7 novembre 2017)

Keystone
Des soupçons de corruption, de manquements aux normes de construction, de négligences: les autorités mexicaines sont montrées du doigt par la population. (Vendredi 29 septembre 2017)

Des soupçons de corruption, de manquements aux normes de construction, de négligences: les autorités mexicaines sont montrées du doigt par la population. (Vendredi 29 septembre 2017)

Keystone
Huit jours après le séisme meurtrier à Mexico, des milliers d'habitants ne peuvent toujours pas retourner chez eux. (Mardi 26 septembre 2017)

Huit jours après le séisme meurtrier à Mexico, des milliers d'habitants ne peuvent toujours pas retourner chez eux. (Mardi 26 septembre 2017)

AFP

Pendant que Luis dévalait les escaliers avec ses camarades, des gens ont commencé à tomber. «Il y avait plein de monde sur les marches mais tout d'un coup, je ne les ai plus vus», décrit le jeune garçon. Une fois sorti de l'enfer, Luis a constaté que toute son école s'était effondrée. En regardant à droite à gauche, l'enfant peinait à retrouver sa professeure et ses camarades de classe «à cause de la poussière». Au fil des minutes, Luis a dû se rendre à l'évidence: beaucoup de ses copains et enseignants étaient probablement déjà morts. «Tout s'est passé si vite, je ne l'ai pas vue», explique le garçon en parlant de sa professeure, qui n'a pas survécu. Il ajoute: «En trente secondes, mon école avait disparu, et je ne sais même pas comment je me suis sauvé.»

Contact noué avec une jeune fille de 12 ans

Les secouristes continuent de s'activer autour de l'école Enrique Rebsamen. Par miracle, ils ont réussi à établir un contact avec une jeune fille de 12 ans coincée sous les décombres. Ils essaient maintenant de définir l'endroit exact où se trouve l'adolescente et son sauvetage est imminent, rapporte CNN. «Pour l'heure, nous savons qu'au moins une fille est vivante à l'intérieur», a confirmé le maire Jose Luis Vergara. Autour de l'école effondrée, les gens restent le plus silencieux possible pour permettre aux secouristes d'entendre les voix qui pourraient provenir des débris.

Séisme au Mexique: contact avec une écolière

Un reporter de CNN a fait savoir que les secours mexicains avaient réussi à contacter une jeune femme bloquée dans les restes de son école effondrée lors du séisme qui a touché le pays.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!