Actualisé 01.10.2018 à 13:20

Monthey (VS)

«J'ai finalement constaté qu'une Porsche a disparu»

Trois véhicules qui se trouvaient dans un garage de Monthey ont disparu dans la nuit de jeudi à vendredi. Le patron et les victimes sont encore sous le choc.

de
Xavier Fernandez
Les voleurs se sont emparés de trois véhicules, dont une Porsche Cayenne.

Les voleurs se sont emparés de trois véhicules, dont une Porsche Cayenne.

DR

«J'ai encore du mal à réaliser ce qui est arrivé. Cela fait douze ans que je tiens cet établissement et je n'avais jamais eu le moindre problème. Franchement, je suis sous le choc», témoigne le patron d'un garage à Monthey (VS)*.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, des voleurs se sont introduits dans son entreprise et y ont dérobé des véhicules. «En arrivant ce matin, j'ai tout de suite constaté que la grande porte coulissante du garage avait été forcée. Puis, j'ai vu qu'il me manquait une Audi A5 et une Yamaha TMAX. Et, quand je croyais avoir fait le tour, j'ai finalement constaté qu'une Porsche Cayenne, qui était parquée à l'extérieur, avait également disparu», déplore-t-il.

Les clefs au volants

Comme la carrosserie était fermée, le patron avait laissé les clefs sur le contact tant de l'Audi que de la moto. Mais pour s'emparer de la Porsche, les voleurs ont dû forcer la boîte à clefs du garage. «Ils n'ont pas pris n'importe quoi, au hasard. Les trois véhicules sont pratiquement neufs et valent pas mal d'argent. En plus, ils étaient en état de rouler. Ceux auxquels il manquait des pièces de carrosserie ou des roues n'ont pas été touchés. C'est bien la preuve qu'ils étaient au moins trois et qu'ils sont repartis avec les véhicules. Ils les ont peut-être chargés dans un camion, mais je n'y crois pas vraiment», poursuit le patron.

Dans son malheur, il se dit qu'il a tout de même de la chance. «Souvent, le soir vers minuit ou 1 h du matin, je reviens pour m'occuper de la paperasse. Je n'ose même pas imaginer ce qui aurait pu se passer si j'avais été présent au moment où ils ont débarqué.»

Désolé pour ses clients

En outre, le garagiste est surtout désolé pour ses clients, qui sont également sous le choc. «Quand je leur ai annoncé la mauvaise nouvelle, j'ai senti une forme d'abattement. D'ailleurs, l'Audi appartient à un membre de ma famille. Je l'ai rappelé un peu plus tard et lui aussi peinait encore à croire que toute cette histoire est bien réelle. On se dit souvent que ce genre de choses n'arrivent qu'aux autres... jusqu'au jour où ça nous tombe dessus.»

Pour ce qui est de la police, elle ne peut que confirmer que des véhicules ont été volés durant la nuit «dans un commerce de Monthey», sans pouvoir apporter de détails. Une enquête a bien entendu été ouverte.

*nom connu de la rédaction

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!