Enquête: «J'ai flirté en ligne par curiosité»
Actualisé

Enquête«J'ai flirté en ligne par curiosité»

Deux séducteurs sur dix n'ont jamais rencontré la personne draguée sur la Toile.

par
Magali Floris

Interrogés sur 20 minutes online, sept internautes sur dix affirment s'être déjà aidé d'Internet pour séduire. C'est la curiosité qui a en premier lieu poussé à utiliser ce moyen (32%). La timidité vient ensuite (16%), suivi de la possibilité de faire «le maximum de rencontres» (13%). Une petite minorité des sondés a dragué en ligne avec l'intention de tromper leur partenaire (6%).

Un tiers des internautes interrogés n'ont jamais dragué sur Internet. Parce qu'ils préfèrent avoir la personne en face (31%), ou n'y ont tout simplement jamais pensé (21%). Certains trouvent la méthode peu romantique (7%).

Les sites de rencontres sont le premier moyen utilisé pour draguer en ligne (37%). Le chat (35%) est davantage exploité que le courrier électronique (16%) et les communautés de type Facebook (16%).

Dans 20% des cas, l'internaute a ensuite rencontré et eu une aventure avec la personne. Parfois, « ça n'a pas collé » (18%), ou il n'y a jamais eu de rencontre physique (19%). 14% des couples ainsi formés sont toujours ensemble et une minorité sont mariés (5%)

A part Internet, les lieux privilégiés pour la drague sont les soirées privées (25%), les bars (17%), les boites de nuit (13%). En moindre mesure les lieux de vacances (9%) et le travail (9%) sont appréciés pour faire des rencontres.

Enquête 20 minutes

Ces résultats ressortent d'une enquête non représentative menées sur 20 minutes online auprès de 748 personnes dont 488 hommes et 258 femmes.

Ton opinion