19.04.2019 à 09:15

Harcèlement virtuel

«J'ai hâte que tu meures d'une crise cardiaque»

Le top grande taille Tess Holliday est la cible de violentes critiques sur le Net, à cause de son surpoids. L'Américaine pousse un coup de gueule.

de
Ludovic Jaccard
1 / 12
AVRIL 2019: victime de grossophobie sur le Net, Tess Holliday avoue que les insultes peuvent lui faire mal...

AVRIL 2019: victime de grossophobie sur le Net, Tess Holliday avoue que les insultes peuvent lui faire mal...

DR
Pourtant, le top model grande taille assume ses formes. Le 29 août 2018, Tess a partagé la Une de «Cosmopolitan UK» avec ses abonnés. «Pfiou, je suis littéralement une Cosmo Girl! Je n'arrive pas à croire que je dis ça! Merci «Cosmopolitan UK» pour cette incroyable chance», a-t-elle écrit.

Pourtant, le top model grande taille assume ses formes. Le 29 août 2018, Tess a partagé la Une de «Cosmopolitan UK» avec ses abonnés. «Pfiou, je suis littéralement une Cosmo Girl! Je n'arrive pas à croire que je dis ça! Merci «Cosmopolitan UK» pour cette incroyable chance», a-t-elle écrit.

Instagram
Maman de deux garçons, l'Américaine de 33 ans est ravie d'apparaître en Une du magazine.

Maman de deux garçons, l'Américaine de 33 ans est ravie d'apparaître en Une du magazine.

Instagram

Avec son physique hors norme, Tess Holliday est consciente de ne pas plaire à tout le monde. Assumant ses kilos en trop, l'Américaine de 33 ans n'hésite pas à s'exhiber en tenues sexy, voire complètement nue, sur les réseaux sociaux afin de prouver au monde entier que ses bourrelets, elle les aime.

Cependant, parmi les 2 millions d'abonnés qui suivent le mannequin grande taille sur Instagram, certains font preuve de grossophobie en lui envoyant des messages très cruels. Interviewée dans le magazine «InStyle», Tess a été particulièrement touchée par l'un d'eux: «L'autre jour, je me suis réveillée en lisant ce message: «L'image de ton corps est malsaine et dangereuse. Tu es une grosse vache qui essaie de se couvrir de beaux vêtements et de maquillage. J'ai hâte que tu meures subitement d'une crise cardiaque.» Le message se terminait avec un emoji de visage souriant», a-t-elle raconté.

La jeune femme a précisé qu'elle recevait ce genre de commentaires tous les jours. «Je mentirais si je disais qu'ils ne m'affectent pas. Je suis une thérapie pour essayer de trouver un sens à tout ça», a-t-elle confié.

Il faut dire que chaque fois que la rousse incendiaire publie un cliché d'elle sur les réseaux sociaux, elle provoque la polémique. Les internautes l'accusent de promouvoir l'obésité en la rendant glamour et sexy...

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!