Confessions: «J'ai mis du temps à dire oui pour la «Nouvelle star»

Actualisé

Confessions«J'ai mis du temps à dire oui pour la «Nouvelle star»

Cyril Hanouna vit ce qu'on pourrait appeler l'eldorado de la TNT. Arrivé sur D8 en 2012, l'animateur surfe sur la vague du succès. Pour son plus grand bonheur.

par
Mathilde Jarry

Superstitieux, Cyril Hanouna a avoué lors d'une interview aux lecteurs du «Parisien» qu'il portait toujours, le lendemain de la «Nouvelle Star», lors de l'annonce des audiences, son caleçon violet fétiche offert par sa maman . Mais qu'il se rassure, même quand la couleur de son caleçon change, la chance lui sourit.

La preuve, son émission en access «Touche pas à mon poste» (TPMP) a battu lundi un nouveau record, en rassemblant 815'000 fidèles. Il faut dire qu'Hanouna est un bosseur. Debout à 4h30 tous les matins pour animer la matinale de Virgin Radio, et en direct tous les soirs pour «TPMP», il a encore accepté de présenter les primes hebdomadaires de la «Nouvelle Star» aussi sur D8. «J'ai mis du temps à dire oui. Dans «Nouvelle Star», mon rôle est plus celui d'une hôtesse. Les stars du programme, ce sont les candidats et le jury. Il ne faut pas que je prenne trop de place. Dans «TPMP», je suis vraiment animateur, je fais vivre la bande et il y a beaucoup de place pour l'impro».

Avec un salaire mensuel de 15'000 euros nets (18'580 fr.) et les 60'000 euros bruts (74'340 fr.) qu'il a touchés pour la «Nouvelle star», l'animateur d'origine tunisienne n'a qu'un souhait: «que ça continue». «Après le «Morning Live» sur M6, pendant un an et demi, je n'ai rien fait, dit-il. Je jouais toute la journée à la Play-Station... Ma mère me donnait 200 euros par semaine. Le banquier m'appelait tous les jours… La galère.» Autant de raisons de se réjouir de cette «consécration», même s'il confie avoir toujours «l'angoisse des audiences». «J'ai toujours peur de prendre un bide. J'ai mis tellement de temps à m'imposer.»

Ton opinion