Fusillade à Pfäffikon: «J'ai peur qu'il me tue»
Actualisé

Fusillade à Pfäffikon«J'ai peur qu'il me tue»

Réputé violent, un mari a tiré sur son épouse en pleine rue. L'homme a ensuite tué la responsable des services sociaux de la ville.

par
fum/amc/rry

La petite ville zurichoise a vécu un terrible drame lundi vers midi. Originaire du Kosovo, un homme de 59 ans a ouvert le feu sur sa femme. Les coups de feu ont été tirés près des voies de chemin de fer, a indiqué la police dans un communiqué. L'épouse du tireur présumé, âgée de 52 ans et elle aussi originaire du Kosovo, n'a pas survécu.

La laissant baigner dans son sang, le quinquagénaire s'est ensuite dirigé vers la maison communale, à 150 mètres de là, et a tiré sur la responsable des services sociaux de la ville, une Suissesse de 48 ans. Grièvement blessée, celle-ci a été transportée à l'hôpital, où elle est morte quelques heures plus tard.

Tireur arrêté sur les lieux

Le tireur a été arrêté sur les lieux. Il est connu des services de police. Il y a deux mois, le mari s'en était déjà pris physiquement à sa femme, après qu'elle se soit séparée de lui. Les forces de l'ordre étaient alors intervenues et l'homme était depuis sous le coup d'une interdiction d'approcher les membres de sa famille.

La victime nourrissait déjà des craintes envers la violence de son époux. «J'ai peur qu'il me tue» a-t-elle ainsi affirmé à une voisine au printemps dernier. Le couple avait cinq enfants, mais selon des compatriotes, leurs quatre filles avaient quitté la maison à cause de la violence latente de leur père.

Quant à l'employée communale, elle avait des contacts professionnels avec le couple, a précisé la police. Une enquête est en cours.

(fum/amc/rry/ats)

Ton opinion