Actualisé 29.03.2020 à 20:44

Suisse romande

«J'ai rarement vu autant de monde dehors»

Le temps agréable de samedi a poussé bon nombre de personnes à prendre un bol d'air frais à l'extérieur. Mais les mesures sanitaires n'ont pas toujours été respectées et la police a sévi.

de
apn
Les Lausannois aussi étaient de sortie samedi sans respecter les normes de distanciation sociale. Ce qui n'est pas au goût de beaucoup de citoyens qui craignent une propagation du coronavirus.

Les Lausannois aussi étaient de sortie samedi sans respecter les normes de distanciation sociale. Ce qui n'est pas au goût de beaucoup de citoyens qui craignent une propagation du coronavirus.

Keystone/Laurent Gillieron

«S'il y a un accident, les hôpitaux sont déjà surchargés et en manque d'effectifs, vous réfléchissez à ça aussi avant de sortir.» Cette remarque d'une habitante de la Vallée de Joux (VD) excédée par la sortie massive de motards samedi au Marchairuz (VD) reflète le sentiment de beaucoup de citoyens, outrés de voir dehors la foule des jours d'avant Covid-19. «Même en plein été, j'ai rarement vu autant de motos ici», s'est indigné un internaute combier.

«Même si le coronavirus fait des morts, la vie continue. Il faisait beau. J'en ai profité pour m'aérer en forêt avec mes deux enfants et mon ami. Nous avons croisé une dame qui, après nous avoir fusillé du regard, s'est mise à hurler car, selon elle, nous ne respections pas la distance de sécurité», s'indigne Michèle*, une quadra vaudoise.

«Mon épouse et moi avons été surpris de rencontrer énormément de monde lors de notre balade samedi. Entre les familles, les groupes d'amis et les cyclistes qui se croient chez eux, les forces de l'ordre doivent venir dans les petits villages aussi pour faire respecter la loi», peste Gilles, un autre Vaudois...

«Le parking était archi-plein»

Le site du Creux-de-Van, à cheval sur les cantons de Vaud et de Neuchâtel, a également attiré du monde samedi. «Le parking était archi-plein. C'est comme si les gens n'avaient pas vu les images qui nous viennent d'Italie et d'Espagne», se désole Alain, un promeneur neuchâtelois.

«Ici à Berne, les gens ne respectent pas les normes de l'OFSP. Samedi, c'était pire. Je fais des remarques mais mes voisins n'en tiennent pas compte», déplore une mère de famille bernoise.

*Prénoms d'emprunt

Record d'amendes de la police vaudoise

Selon Florence Frei, chargée de communication de la police cantonale vaudoise, quelque 188 amendes d'ordre ont été délivrées en 24h entre samedi et dimanche. Dans le même intervalle de temps, 11 dénonciations au Ministère public ont été prononcées. Les 188 amendes de ce week-end constituent un record pour la police cantonale depuis le 13 mars, date à partir de laquelle le Conseil fédéral a commencé à prendre des mesures de plus en plus hardies pour endiguer la propagation du coronavirus en Suisse. La police de Lausanne, elle, signale que 31 amendes ont été distribuées samedi. «La majorité des amendes sont liées au non-respect de la distanciation sociale. Il y avait un peu de monde au bord du lac mais cela n'a rien à voir avec la situation d'avant coronavirus», a nuancé l'officier de presse de piquet.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!