Actualisé

«J'ai regagné le respect»

Le titre conquis à Rome place Martina Hingis dans le clan des outsiders pour le tournoi de Roland- Garros qui débute dimanche.

«En janvier, je n'aurais jamais imaginé remporter un titre aussi rapidement, explique la Saint-Galloise de 25 ans, désormais 14e à la WTA. Je me suis prouvé et j'ai prouvé aux autres que je pouvais de nouveau remporter des titres. J'ai regagné le respect de mes adversaires.»

L'ex-numéro un mondiale ne se place toutefois pas parmi les favorites pour la conquête du seul titre majeur manquant à son palmarès. «Il y aura beaucoup de prétendantes. Je reste une simple outsider», poursuit Hingis. Un savant mélange de confiance en soi, de respect et de décontraction a permis à la Suissesse de retrouver les sommets plus rapidement que prévu.

Depuis son retour à Gold Coast, elle n'a jamais cessé de sourire, que ce soit sur ou en dehors des courts. Un élément anodin qui peut malgré tout avoir son importance. «La pause que j'ai dû effectuer m'a permis de devenir plus mûre et plus décontractée, lâche-t-elle. Durant ces trois années, j'ai fait des choses n'ayant rien à voir avec le tennis. J'ai trouvé sur le plan mental un équilibre qui me permet d'évacuer la nervosité dans les moments importants.» La nervosité, ce sont désormais ses adversaires qui la connaissent...

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!